Côte d’Ivoire : l’exécutif s’attend à 500 000 tonnes de cacao durant la campagne intermédiaire 2017/2018

(Agence Ecofin) - En Côte d’Ivoire, les prévisions du gouvernement ivoirien concernant la récolte intermédiaire 2017/2018, se chiffrent désormais à 500 000 tonnes, rapporte Reuters.

Le niveau de production attendu marque une amélioration de 100 000 tonnes par rapport aux précédentes perspectives mais toujours une baisse de 20 000 tonnes, comparativement à la saison dernière.

Si cette embellie devrait permettre au pays d’approcher le record de 2 millions de tonnes atteint en 2016/2017, l'optimisme reste toutefois à relativiser.

En effet, d’après de nombreux producteurs interrogés par Reuters, des pluies abondantes seront encore nécessaires pour accompagner le bon niveau d’humidité du sol afin d’achever la phase finale de la petite traite.

 « Nous avons récolté une première fois cette saison et il y a encore des petits fruits sur les cacaoyers pour plus tard.  Si nous avons des bonnes pluies, nous aurons du cacao de grande qualité dans deux mois.», estime Amadou Diallo, un exploitant de la région de Divo.

Pour rappel, le prix garanti du cacao a été fixé à 700 francs CFA

Espoir Olodo


Ecofin Agro     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro