Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

La mise en place du marché financier unique de la CEMAC devrait être repoussé au 30 juin 2019

  • Date de création: 31 janvier 2018 14:56

(Agence Ecofin) - Des experts gouvernementaux et des marchés financiers réunis à Douala, proposent que le délai pour la fusion effective des places financières de Douala (Cameroun) et de Libreville (Gabon) puisse être repoussé au terme du premier semestre 2019.

L'engagement de fusionner les deux bourses avait été pris par les chefs d'Etat de la région lors d’une rencontre extraordinaire qui s'était déroulée fin 2017 à Ndjamena (Cameroun).

Mais le projet semble se heurter dans la pratique, à quelques défis. « Cette décision des leaders de la CEMAC ne s'est pas encore traduite par l'adoption d'un acte additionnel qui lui donne une force règlementaire », a confié à l'Agence Ecofin, sous le couvert de l'anonymat, un des experts ayant participé aux travaux, car les conclusions doivent encore être validées par les conseils des ministres.

Les autres défis de ce projet concernent la difficulté à définir le cadre dans lequel seront exercées les fonctions de régulateur. Si les chefs d'Etats de la CEMAC ont acté le principe de la fusion des deux bourses, ils sont restés muets, sur la question des instances de régulation, qui existent aussi en double, avec notamment la CMF au Cameroun et la Cosumaf basée au Gabon.

Aussi, le mécanisme de création du marché financier unique ne fait pas l'objet d'une réelle unanimité. Certains penchent pour la création d'une entité nouvelle (nouvelle société de marché), d'autres sont plutôt favorables à la fusion absorption de l'une des bourses par l'autre. Il reste donc à définir laquelle des institutions sera absorbée et, dans tous les cas, à faire une évaluation économique des deux bourses.

Ces différents points seront présentés sur la table du conseil des ministres de cette sous-région qui devront fixer des orientations, ou prendre des décisions.

Selon les experts, au regard de la complexité des arbitrages à prendre en compte, la date d'échéance du processus de création du marché financier unique de la CEMAC sera sans doute repoussé au 30 juin 2019, et non à la fin décembre 2018, comme initialement prévu.

Un point qui n'a cependant pas été abordé en profondeur, c'est la manière dont la CEMAC, dans son ensemble, compte dynamiser ce secteur des marchés financiers. Un autre des experts avec lequel l'Agence Ecofin a discuté, fait savoir que sur ce point précis le volontarisme des Etats membres a été convoqué.

Rappelons que la CEMAC, la communauté économique et monétaire d'Afrique centrale, abrite actuellement deux marchés financiers, dont l'un à vocation nationale camerounaise, basé à Douala (Douala Stock Exchange), et l'autre sous-régional (Bourse des Valeurs Mobilières d'Afrique Centrale), basé à Libreville. Une situation qui est souvent présentée comme un obstacle majeur au développement d’un véritable marché financier.

La Banque Africaine de Développement et un cabinet français avaient récemment publié des rapports, sur le processus qui pourrait conduire à la mise en place de ce marché unique. Ils se disent aujourd’hui prêts à accompagner les responsables de la CEMAC. Le plan de travail prévoit un recours à des bailleurs de fonds, sans aucune autre précision.

Idriss Linge


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

Malawi: un prêt de 37 millions $ de la BAD pour le corridor routier de Nacala

L’Egypte prévoit lever 4 à 7 milliards $ sur le marché international de la dette durant l’exercice 2019/2020

Zimbabwe : le RTGS est désormais la seule monnaie ayant cours légal dans le pays (gouvernement)

Le Mali négocie un programme de financement de 200 millions $ avec le FMI

 
AGRO

Vasari Beverages lève 100 millions $ pour son expansion en Ethiopie

Jumia Food veut partir à la conquête des consommateurs africains à faible revenu

Le Rwanda et le FIDA s’accordent pour mettre en œuvre un projet agricole de 25 millions $

Ghana : la récolte principale de cacao atteint son plus faible niveau depuis trois ans en 2018/2019

 
ELECTRICITE

Madagascar : trois projets solaires seront installés avant la fin de cette année

Zimbabwe : le minier Zimplats pense à l’autonomie énergétique avec la construction d’une centrale solaire de 160 MW

La BAD obtient 40 millions € de la Commission européenne pour accélérer l’électrification en Afrique

Egypte : la NREA envisage d’implanter une centrale éolienne de 200 MW près du golfe de Suez

 
HYDROCARBURES

Egypte : découverte d’un gisement de pétrole dans le puits de développement Rabul-7

Le plus grand producteur italien d’électricité prolonge de huit ans ses achats de gaz algérien

Soudan du Sud : le président Kiir ouvre une enquête sur les opérations de prévente du pétrole brut

Le Zimbabwe espère tirer profit du gaz mozambicain (Emmerson Mnangagwa)

 
MINES

Burkina Faso : les réserves aurifères de la mine Houndé augmentent de 41%

L’australien Arrow Minerals fait son entrée dans le secteur aurifère burkinabé

Le sud-africain Sibanye ne contrôle plus le projet de palladium canadien Marathon

Mali: le gouvernement lance officiellement les travaux de construction de l'Ecole des Mines

 
TELECOM

Vodafone Group annonce une cession d’actifs dans quatre pays subsahariens

Seacom veut étendre ses systèmes de communication en Afrique de l'Est

Juniper Networks va aider l’Egypte à acquérir une ressource humaine plus qualifiée dans les TIC

L’AFD s’engage aux côtés de Smart Africa pour la numérisation du continent

 
FORMATION

L’ONU et la Fondation Nippon offrent des bourses dans le domaine des affaires, du droit ou des sciences maritimes pour l’année 2020

Le gouvernement allemand offre un programme de formation gratuit ciblant les promoteurs africains de startups actives dans la santé

Kenya: un partenariat public-privé pour combler le déficit de compétences en ingénierie

Une institution allemande offre des bourses aux titulaires d’une licence pour des études dans les domaines de la propriété intellectuelle

 
COMM

Sénégal : changement à la tête du service de communication du président Macky Sall

Afrique : la Société Générale lance une application musicale intégrée à son service de Mobile Banking Yup

Ghana : la redevance audiovisuelle bientôt rétablie

Algérie : le groupe Medias Temps Nouveau bientôt vendu ?

AFFICHE PUB ECOFIN Finance

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique