Ecofin Finance

Le sud-africain Shoprite dévisse sur le Johannesburg Stock Exchange, après l'annonce d'un avertissement sur ses profits

Le sud-africain Shoprite dévisse sur le Johannesburg Stock Exchange, après l'annonce d'un avertissement sur ses profits

(Agence Ecofin) - Shoprite Holdings, l'enseigne sud-africaine spécialisé dans le secteur de la consommation de masse sur plusieurs marchés africains, a débuté cette journée du mercredi 30 janvier 2019, sur la plus forte baisse boursière (-17%) qu'elle ait connu sur le Johannesburg Stock Exchange depuis 1999, avant de se reprendre progressivement.

Le marché a négativement réagit à l'annonce, la veille, d'un avertissement de l'entreprise sur ses profits pour le compte du semestre s'achevant fin décembre 2018. Le communiqué publié par l'entreprise sur le marché prévoit une baisse de son bénéficie net par action dans une proportion située entre 19% et 29%.

Cette contre-performance est due à deux choses. D’une part, en Afrique du sud, la digitalisation des services et les grèves successives ont négativement impacté les revenus des ménages ce qui a pesé sur la consommation des produits courants. D’autre part, sur d'importants marchés comme celui de l'Angola, la dévaluation de la monnaie locale a augmenté les coûts d'approvisionnement qui n'ont pas été répercutés sur les consommateurs finaux. 

Rappelons que, déjà au terme du premier semestre 2018, le bénéfice net par action de 5,3 Rands était le plus faible depuis le deuxième semestre 2016. A la mi journée, ce 30 janvier, l'action Shoprite affichait une perte de 12,68%, un repli qui demeure important, pour la deuxième plus grande société de distribution cotée sur un marché africain. 

Idriss Linge


Ecofin Finance     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance / Gestion Publique