Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BAFM Abidjan 2019 : les bourses africaines engagées à faire du capital humain un pilier de leur compétitivité

  • Date de création: 26 avril 2019 12:21

( BRVM ) - S’est déroulée à Abidjan de la 8ème édition du séminaire annuel de renforcement des capacités des bourses africaines (Building African Capital Market Seminar – BAFM), ce jeudi 25 avril 2019, sous la Présidence de Son Excellence Monsieur Daniel Kablan DUNCAN, Vice-Président de la République de Côte d’Ivoire.

« Le capital humain : un pilier de compétitivité des marchés de capitaux », c’est sur ce thème que s’est tenu cet évènement phare des bourses africaines réunies au sein de l’African Securities Exchanges Association (ASEA). Cette rencontre annuelle permet aux différents acteurs des marchés de capitaux africains d’échanger sur des thèmes d’actualité et de rechercher des solutions concrètes pour le développement des marchés africains à l’égard desquels les attentes sont très importantes pour le financement et la soutenabilité de la croissance du continent.

34755 africaines engages faire du capital humain un pilier de leur comptitivit .JPG

Les délégués à cette rencontre, venus de toute l’Afrique et du monde, ont eu l’opportunité d’échanger autour de huit sessions thématiques relatives à (i) Elever les marchés africains : Stratégies et priorités pour le renforcement des capacités pour le développement des marchés ; (ii) amélioration de la formation des investisseurs sur les marchés des capitaux africains ; (iii) financement de la dette des PME ; (iv) aperçu des bourses de matières premières africaines ; (v) renforcer la création de liquidité sur les marchés des capitaux africains ; (vi) leçons et enseignements pour un marché des produits dérivés dynamique ; (vii) la Blockchain ou chaîne de blocs : Stratégies et applications dans un contexte de post-négociation et (vii) l’avenir des marchés de capitaux africains.

« Dans l’environnement des marchés sujet à des mutations permanentes, à des fluctuations et à une volatilité très forte, le rôle du capital humain est encore plus crucial, car les professionnels des marchés sont des gestionnaires, des courtiers, des conseillers dont les actes quotidiens peuvent avoir un impact sur la vie des entreprises » a indiqué Dr Edoh Kossi AMENOUNVE, Directeur Général de la BRVM et Vice-président de l’ASEA. Avant d’ajouter que « C’est donc conscient de l’enjeu que représente la professionnalisation des métiers de la bourse pour un développement plus harmonieux des marchés de capitaux en Afrique, que l’ASEA en a fait l’un de ses objectifs stratégiques pour la période 2018-2022 ».

Quant à M. Karim HAJJI, Président de l’ASEA, il a engagé les bourses africaines à jouer leur rôle conformément aux normes internationales et à contribuer à la stimulation de marchés réglementés et transparents afin de se positionner en tant que source de financement viable du continent et destination privilégiée pour les investissements.

La cérémonie d’ouverture a été rehaussée par la présence effective de Son Excellence Monsieur Daniel Kablan DUNCAN, Vice-président de la République de Côte d’Ivoire. Il a rappelé le rôle important que les marchés de capitaux africains doivent jouer pour l’émergence des pays africains et assuré les bourses africaines du soutien des plus Hautes Autorités ivoiriennes sous le leadership de Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire.

A propos de l’ASEA

L'Association des Bourses des Valeurs d'Afrique (ASEA) compte 25 bourses de valeurs. Elle vise à développer les échanges entre ses membres, améliorer la compétitivité internationale de ses membres et à fournir une plateforme pour la mise en réseau et l'échange d'informations. Créé en 1993, l'ASEA travaille à développer le potentiel des marchés de capitaux africains. Sa vision est de permettre que les bourses de valeurs mobilières d'Afrique soient des acteurs clé de la transformation économique et sociale de l'Afrique à l'horizon 2025. L'ASEA constitue un forum pour la communication, l'échange d'informations, la coopération et l'assistance technique entre ses membres, afin de faciliter le processus d'intégration financière pour la mobilisation effective du capital pour accélérer le développement économique de l'Afrique. Le siège de l'ASEA est situé à Nairobi au Kenya.

34755 engages faire du capital humain un pilier de leur comptitivit .JPG


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

Le FMI se prépare à supprimer la limite d’âge applicable au poste de directeur général de sorte à ouvrir la voie à une candidature bulgare

Rwanda: la Banque centrale envisage l'émission d'une monnaie électronique pour améliorer les transactions financières

Afrique du Sud: le gouvernement envisage de réaliser de nouvelles coupes budgétaires au cours des prochaines années

Soudan: Abdalla Hamdok devient le premier 1er ministre de l'ère post-Béchir

 
AGRO

Kenya : les exportations de thé en chute de 31 % dans le mois de juin

Zimbabwe : record en vue pour les livraisons de tabac en 2019

Afrique du Sud : la production de myrtilles devrait connaître une hausse de 45% en 2019

Afrique du Sud : l’inquiétude monte dans l’industrie de la laine face à l’interdiction chinoise

 
ELECTRICITE

Le Nigeria ambitionne de connecter son réseau électrique à celui de 8 pays d’Afrique de l’Ouest

Congo-Kinshasa : la libéralisation du secteur électrique entravée par l’absence de cadre opérationnel

Egypte : Lekela a achevé la mobilisation financière de la centrale éolienne de West Bakr

RDC : Félix Tshisekedi appelle à lever le paradoxe de l’électricité, 100 GW de potentiel pour 1 GW disponible

 
HYDROCARBURES

Soudan du Sud : Salva Kiir met en garde les compagnies pétrolières contre la mauvaise gestion

103 milliards $ d’investissements attendus dans le secteur africain du gaz naturel liquéfié, avant fin 2019

Nigeria : le président Buhari limoge le ministre du Pétrole Ibe Kachikwu

L’OPIC finalise son accord de prêt de 40 millions $ avec la société énergétique sud-africaine Renergen

 
MINES

Mali : vers une coentreprise entre Altus et Glomin sur les projets aurifères Lakanfla et Tabakorole

Tanzanie : Katoro Gold veut céder ses projets aurifères Imweru et Lubando

Le Mali adopte un nouveau code minier pour augmenter la contribution des mines à l’économie

L’avalanche de nouvelles sources d’approvisionnement n’augure pas d’un bon avenir pour le lithium (CRU)

 
TELECOM

Sénégal : le gouvernement investit 50 milliards FCFA pour l’aménagement numérique du territoire

Selon Gartner, les smart cities, l’IoT et les satellites en orbite basse transformeront le monde des affaires en Afrique d’ici 2029

Harriet Thompson : « la Grande-Bretagne porte un grand intérêt au secteur nigérian des TIC »

Nigeria : 693 tours télécoms menacées de destruction par la NCC, après les 7 000 de la NCAA

 
FORMATION

L’Université Senghor d’Egypte lance un cours en ligne grand public sur la paix et la sécurité en Afrique francophone

Les universités anglophones sont les plus présentes sur le Web en Afrique, selon le classement Webometrics

Tchad : 19 établissements privés de l’enseignement supérieur fermés

Le Centre pour la science et l’environnement organise deux formations sur la gestion des eaux usées en milieu urbain en Afrique du Sud

 
COMM

Afrique : l'influence chinoise croissante sur le paysage médiatique ouvre un nouveau champ de bataille avec les USA

Warner Music confie le marketing digital de sa filiale sud-africaine à l’agence locale Flume

MultiChoice baisse les prix de ses bouquets de télévision pour résister à Netflix

L'Algérie expulse Ahmed Benchemsi de Human Rights Watch

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique