Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Les valeurs des sociétés aurifères cotées sur la bourse de Johannesburg chutent brutalement, Trump en serait la cause

  • Date de création: 10 juin 2019 17:01

(Agence Ecofin) - Les valeurs boursières des sociétés présentes sur le Johannesburg Stock Exchange, et qui sont spécialisées dans l'exploitation de l'or, ont débuté sur une chute brutale, ce lundi 10 juin 2019, à l'exception de celle d’Anglo American, dont la progression a toutefois été très modeste (0,03%). 

Cette baisse a pris le marché par surprise, car les sociétés du JSE exploitant le métal jaune sortent d'une série de 9 jours de hausse. Cela est aussi survenu, alors que des analyses convergentes ont annoncé, ce début de semaine, que le prix de l'or était parti pour atteindre son niveau le plus haut depuis 6 ans.

« Il y a suffisamment d'éléments de risque dans les perspectives des économies mondiales, il y a toujours un degré de risque géopolitique, les devises semblent volatiles et le fait que le marché envisage une récession, les marchés boursiers sont évidemment menacés », peut-on lire dans une note de la firme d'analyse O'Connell qui est basée à Londres, en Grande-Bretagne. 

L'essentiel de ces prédictions repose sur le fait que la guerre commerciale que livrent actuellement les Etats-Unis à plusieurs de leurs partenaires historiques entraîne une incertitude sur différents marchés financiers et des capitaux. Cette thèse reste d'actualité, sauf que le président américain Donald Trump et son administration ont montré des signes d’apaisement, notamment vis-à-vis du Mexique. Une évolution des choses qui semble avoir redonné du souffle aux investisseurs.

Il a été observé, en effet, que plus la guerre commerciale se durcissait, et plus cela accentuait la pression sur le dollar américain qui est la principale monnaie des échanges mondiaux et qui est très demandé, notamment dans les pays émergents, lorsque surviennent les crises.

Dans le cas de l'Afrique du Sud, cette volatilité sur les marchés émergents, du fait des tensions commerciales, s'est traduite par la pression sur le rand (monnaie locale) qui a perdu de la valeur face au dollar, poussant certains investisseurs à se réfugier sur les actifs rattachés à l'or. Reste désormais à savoir si ce désengagement sur l'or est momentané, d'autant que les perspectives de l'économie sud-africaine tardent à retourner dans le vert. 

Idriss Linge


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

Tunisie : le 2e tour de la présidentielle devrait opposer Kais Saïed et Nabil Karoui, l’exact contraire l’un de l’autre

Le Togo abritera le siège de l’Agence francophone pour l'intelligence artificielle (AFRIA)

M. Gervais Koffi Djondo lance ses Mémoires intitulés « L’Afrique d’abord »

Finance climat : l'aide aux pays pauvres a atteint 71 milliards $ en 2017 (OCDE)

 
AGRO

Mali : l’AFD va subventionner sur quatre années la transition agro-écologique dans le coton

Afrique du Sud : Distell accuse AB InBev/SABMiller de violation de règles de fusion

Sénégal : la vallée du fleuve Sénégal pourrait produire 100 000 tonnes de tomates par an

Côte d’Ivoire : le CCC dément les rumeurs de hausse du prix du cacao à 1000 Fcfa/kg en 2019/2020

 
ELECTRICITE

Bénin : le gouvernement ambitionne l’autosuffisance énergétique d’ici à 2021 avec une puissance installée de 400 MW

Sénégal : la Banque mondiale garantit les 60 MW des centrales solaires de Kael et de Kahone

Sommet du G5 Sahel : transformer la région grâce aux immenses ressources d’énergie solaire

Angola : 600 MW de solaire disponibles d’ici 2022, grâce à 30 000 installations domestiques (gouvernement)

 
HYDROCARBURES

Niger : la contribution de l’or noir au PIB devrait passer de 4% en 2017 à 24% en 2025

ION Geophysical empoche un contrat de levés multiclients 2D qui couvrira les eaux angolaises et namibiennes

Le producteur de GNL, Nigeria LNG démarre des pourparlers pour décrocher un financement de 10 milliards $

La production équato-guinéenne de pétrole va grimper de 15 000 b/j avant la fin de ce mois

 
MINES

Mali : l’étude de faisabilité du projet Kobada sera publiée en mars 2020

Paladin lève 30 millions de dollars australiens pour ses opérations en Afrique

Namibie: Namdeb Holdings vend sa mine Elisabeth Bay à un consortium local

Gabon : la Comilog va former 250 jeunes qui seront affectés à l’exploitation du gisement de manganèse d’Okouma

 
TELECOM

Kenya : Huawei s’associe à « Close the Gap » pour développer les compétences numériques en zones rurales

Kenya : Internet Solution a investi 30 millions de shilling pour se doter d’un centre de veille en cybermenaces

Mauritanie : Mattel s’offre l’expertise technique de Huawei pour renforcer son réseau télécoms

Egypte : le ministre des Télécommunications annonce 7 nouveaux parcs technologiques dans les universités

 
FORMATION

Sénégal : le gouvernement n’orientera pas les nouveaux bacheliers vers les établissements privés

L’Union européenne investit dans l’accompagnement des étudiants et universitaires africains

YALI Dakar organise une formation à l’intention des femmes du secteur de l'énergie en Afrique

Rwanda : le gouvernement engage une politique pour développer l’enseignement des matières scientifiques et techniques

 
COMM

L'Erythrée est le pays où la censure est la plus forte au monde

La Nigerian Film Corporation négocie un partenariat avec l'Agence française de développement

Niger : une vingtaine de journalistes et agents du Ministère de la communication, en formation à Pékin

La CNUCED voit le trafic web mondial à 150 700 Go par seconde en 2022

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique