Ecofin Finance

Les actions cotées sur le Nigeria Stock Exchange ont généré une plus-value de 11 milliards $ sur 11 mois

Les actions cotées sur le Nigeria Stock Exchange ont généré une plus-value de 11 milliards $ sur 11 mois

(Agence Ecofin) - Sur la période de 11 mois s’achevant au 30 novembre 2017, les actions cotées sur la bourse de Lagos ont généré une plus-value nette de 3970 milliards de Nairas (11 milliards $). C’est une hausse de 41,1% depuis le début de l’année en cours. Rien que sur le troisième trimestre 2017, la progression a été de 33,7%, en comparaison au niveau de plus-value de 2700 milliards de Nairas atteint à la fin juin 2017.

Plusieurs facteurs expliquent ce dynamisme. On y retrouve une amélioration de l’environnement macroéconomique et une politique monétaire mieux maitrisée depuis la dévaluation du naira. Ces deux facteurs ont conduit à une meilleure confiance sur le marché financier, permettant ainsi à ceux qui avaient investi lorsque les prix des actions étaient bas, de dégager ce niveau de plus-value boursière.

Les investisseurs des sociétés cotées du secteur bancaire ont été les plus heureux sur le Nigerian Stock Exchange. Le NSE Banking Index a affiché un rendement moyen de +71,60 % de janvier à novembre 2017. Il fait mieux que le NSE 30 Index qui représente l’indice boursier des 30 meilleures sociétés du Nigeria et qui a affiché un rendement de 43,51 %. Le NSE Insurance Index a affiché quant à lui un rendement de 10,97 %.

Les analystes estiment que la performance du secteur bancaire est assez logique, car elles ont été au cœur de la relance économique grâce aux crédits accordés à l’économie, mais aussi elles font partie de celles qui investissent le plus en bourse et donc sont les principales bénéficiaires du regain de valeur des actions en bourses.

Cette plus-value importante, vient effacer le mauvais souvenir des trois dernières années, lorsque les investisseurs ont essuyé des pertes colossales sur leurs placements boursiers. Entre 2014 et 2016, la perte nette de valorisation boursière aura été de 3440 milliards de nairas.

Les performances du début de quatrième trimestre sont assez positives, et les analystes nigérians de Capital Dunham pensent qu’on pourra terminer l’année sur une hausse plus vigoureuse encore.

Chamberline Moko


Ecofin Finance     


Player


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance / Gestion Publique
BoutonRS
Player


App Agence
Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android