Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Agro

La ZES de Nkok conditionne désormais l’approvisionnement en grumes de ses usines par une certification et une traçabilité

  • Date de création: 04 octobre 2018 09:23

(Agence Ecofin) - Le processus de labélisation du bois gabonais semble irréversiblement amorcé. Après l’annonce par le président de la République, Ali Bongo Ondimba, il y a quelques jours, de la date butoir de 2022, pour la certification de toutes les concessions forestières du pays, la Zone économique spéciale de Nkok (GSEZ) vient à son tour, de prendre une mesure majeure allant dans ce sens.

Désormais, tous les approvisionnements en grumes de ses usines seront désormais soumis au préalable, à une certification ainsi qu’à une traçabilité. Cette décision a été actée le 3 octobre 2018, par la signature d’un contrat de services avec la société française d’ingénierie forestière et industrielle du bois, FRMi et l’ONG Brainforest.

A travers cet engagement, GSEZ entend s’assurer de la légalité et de la traçabilité de l’ensemble de ses approvisionnements en grumes. Pour la matérialisation de ce projet, un bureau de certification et de traçabilité sera installé dans cette ZES de Nkok. Il aura entre autres missions de : filtrer et comptabiliser 100% des grumes entrant dans cet espace industriel, afin d’assurer que seules les grumes ayant subi une évaluation de légalité, de type diligence raisonnée soient livrées.

Il aura également pour mission de s’assurer de la traçabilité des grumes depuis la forêt, jusqu’aux usines qui vont les transformer. Il fournira aussi un appui technique en préparant les opérateurs économiques aux procédures de diligence raisonnée, pour appuyer la labélisation progressive de l’ensemble de la chaîne de valeur du bois de la ZES de Nkok.

Des postes d’inspection des grumes entrant dans la ZES seront installés à chacune des entrées. Les fournisseurs non habilités à fournir des grumes correspondantes aux critères de légalité et de traçabilité seront identifiés de façon à éviter tout approvisionnent auprès d’eux.

Pour la bonne gouverne, le Gabon, premier producteur africain en matière de transformation du bois, a exporté plus de 1 400 000 m3 de bois transformé en 2017, dont 600 000 m3 issus de la ZES de Nkok.

Quant à la société Gabon Special Economic Zone SA (GSEZ), c’est l'organe d’aménagement et de gestion de la ZES de Nkok. La GSEZ est par ailleurs issue d’un partenariat public-privé entre la société Olam International Ltd, la République gabonaise et Africa Finance Corporation depuis 2010.

Stéphane Billé


Ecofin Agro     


 
GESTION PUBLIQUE

La BAD exclut Lutoyilex Construct Ltd et son directeur général pour une durée de 36 mois pour pratiques frauduleuses

L'Ouganda va lancer une usine d'assemblage de véhicules à 263 millions $

Afreximbank lance le premier système de paiement numérique à l'échelle continentale

Nigeria : le gouvernement obtient 15 millions $ du GEF pour la gestion des déchets électroniques

 
FINANCE

Le britannique AgDevCo annoncé dans un investissement dans le secteur agroalimentaire en Tanzanie

Augmentation de capital pour BGFIBank Côte d’Ivoire

Le 1er forum « Invest in West Africa » aura lieu début octobre à Lomé

Le groupe Diaverum, spécialisé dans le traitement des maladies rénales, s’implante au Maroc

 
ELECTRICITE

Egypte : des développeurs indépendants désireux d’implanter 2 150 MW de centrales éoliennes

Tunisie : un nouvel appel d’offres pour la mise en place de 107 MW de centrales solaires

BAD : une facilité de 56 millions € pour accompagner l’électrification au solaire de 4,5 millions de personnes

Togo : 90 MW de centrales solaires seront construites dans le cadre du programme Scaling Solar

 
HYDROCARBURES

Afrique du Sud : une politique énergétique de plus en plus tournée vers le gaz naturel

Le Nigérian Mohammed Barkindo reconduit au poste de secrétaire général de l’OPEP

L’AIE prédit une nouvelle surabondance de l’offre pétrolière pour 2020

Libye : l’une des plus grandes centrales électriques du pays va opérer un switch du pétrole vers le gaz

 
MINES

Tanzanie : la durée de vie de la mine New Luika prolongée jusqu’en 2025

Namibie : la mine d’uranium Rössing est désormais une propriété chinoise

Afrique du Sud : MC Mining obtient un financement de 245 millions de rands pour le projet Makhado

Maroc : Emmerson lève de nouveaux fonds pour accélérer le développement du projet Khemisset

 
TELECOM

Ghana : 2000 coupures de fibre optique et 600 vols d’équipements, seulement pour le 1er semestre 2019

Rapport de TM Forum sur le processus d’appel d’offres : vers la fin d’un système obsolète ?

Togo : Lomé dispose désormais du haut débit accessible via la fibre optique, à domicile pour 15 000 FCFA

Zimbabwe : le gouvernement souhaite privatiser TelOne et NetOne d’ici la fin de l’année

 
FORMATION

Maroc : le gouvernement lance une plateforme de formation en ligne

L’Afrique doit former 300 000 personnes chaque année jusqu'en 2023 pour combler son déficit en ingénieurs (Etienne Ehouan Ehilé)

La Russie décide d’octroyer 60 bourses aux étudiants béninois

Le gouvernement égyptien propose des bourses d’études aux étudiants sénégalais

 
COMM

Sénégal : l’université virtuelle proposera bientôt une formation pour les professionnels africains des médias

Données personnelles : le régulateur américain de la concurrence inflige une amende de 5 milliards de dollars à Facebook

Zambie : l’agence de communication Boomtown remporte le budget média de Lafarge

Zambie : les médias locaux de mauvaise foi concernant la part de contenu chinois diffusée par StarTimes

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro