Ecofin Mines
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Mines

Le Consortium SMB-Winning signe 3 conventions avec la République de Guinée pour un investissement total de 3 milliards de dollars

  • Date de création: 26 novembre 2018 19:06

(SOCIETE MINIERE DE BOKE) - En vertu d’un protocole d’accord conclu le 21 mars 2018, le Consortium SMB-Winning, représenté par la Société Minière de Boké, a signé avec le gouvernement de la République de Guinée trois conventions pour la réalisation d’un projet intégré pour la région de Boké.

Il s’agit (i) de la construction d’une ligne de chemin de fer de 135 kilomètres dans un corridor s’étendant de la région de Boffa à la région de Boké, (ii) de la production et de l’exploitation industrielle de ressources de bauxite dans les nouvelles zones minières de Santou II et de Houda, et (iii) de la construction et de l’exploitation d’une raffinerie d’alumine dans la zone économique spéciale de Boké.

Le Consortium s’est aussi engagé à réaliser un projet de développement agricole de grande envergure le long du corridor du chemin de fer.

L'investissement total consenti pour l’intégralité du projet par le Consortium est estimé à 3 milliards de dollars US.

Les nouveaux gisements miniers doivent entrer en exploitation dès 2022, avec une production projetée de 10 millions de tonnes la première année. La production devrait atteindre 20 millions de tonnes en 2023 et 30 millions de tonnes en 2024. La bauxite sera évacuée par le chemin de fer qui reliera les zones minières de Santou et de Houda (Préfecture de Télimélé) au terminal fluvial de Dapilon (Préfecture de Boké). Il nécessitera la construction de six ponts et de deux longs tunnels pour un investissement total de 1,2 milliard de dollars US. Les études techniques seront achevées fin 2018 pour un démarrage de la construction en 2019 et un début des opérations en 2022.

D’une capacité pouvant atteindre jusqu’à 1 million de tonnes par an, la raffinerie sera alimentée par une centrale électrique dédiée et équipée d’une technologie avancée de traitement des scories dans le respect des normes environnementales applicables en la matière. En phase de construction, la raffinerie devrait créer plusieurs milliers d’emplois et mobiliser les entreprises locales expertes en génie civil, carrière, constructions et services. Le coût total de l’investissement se situe entre 700 et 900 millions de dollars US.

M. Sun Xiushun, Consul honoraire de la République de Guinée à Singapour et Président de Winning International Group, a déclaré : « Nous tenons à remercier les autorités guinéennes pour la confiance qu’ils ont exprimée en nous confiant la valorisation de nouvelles ressources minières dans la région de Boffa. Avec ses gisements de classe mondiale, la Guinée peut devenir un acteur majeur dans les chaînes de valeur internationales de la bauxite. Notre projet de raffinerie va déclencher une montée en gamme plus large du secteur minier guinéen, tout particulièrement dans la Zone économique spéciale de Boké. Cette première diversification industrielle va aussi permettre de créer plus de valeur localement. »

M. Fadi Wazni (photo), Président du Conseil d’administration de la SMB, a déclaré : « Les conventions signées aujourd’hui sont un signal fort pour le développement industriel et commercial de la région de Boké et du pays au sens large. Au-delà des investissements industriels, le projet agricole associé au nouveau corridor ferroviaire et nos actions en faveur des communautés témoignent de notre objectif de transformer nos opérations minières en véritable pilier de développement socio-économique national. Nous visons l’intégration de nos activités aux territoires afin de jouer pleinement notre rôle de partenaires de long terme pour la Guinée. »

À propos du consortium SMB-Winning

Fondé en 2014, le consortium SMB-Winning regroupe trois partenaires mondiaux dans les domaines de l’extraction, de la production et du transport de bauxite : le singapourien Winning Shipping Ltd, armateur asiatique de premier plan ; UMS, une société de transport et de logistique présente en Guinée depuis plus de 20 ans ; Shandong Weiqiao, une société chinoise leader dans la production d’aluminium, forte de 160 000 employés et d’un chiffre d’affaires annuel de 45 milliards de dollars US. L’État de Guinée, partenaire et membre du consortium, est actionnaire à hauteur de 10%. Depuis sa création, SMB-Winning a investi plus de 1 milliard de dollars US dans ses activités extractives dans la région de Boké. Le consortium, qui emploie directement plus de 9000 personnes a également construit et gère deux terminaux fluviaux. Pour plus d’informations, visitez smb-guinee.com

26090 in Mines Fadi Wazni


Ecofin Mines     




 
GESTION PUBLIQUE

La BAD exclut Lutoyilex Construct Ltd et son directeur général pour une durée de 36 mois pour pratiques frauduleuses

L'Ouganda va lancer une usine d'assemblage de véhicules à 263 millions $

Afreximbank lance le premier système de paiement numérique à l'échelle continentale

Nigeria : le gouvernement obtient 15 millions $ du GEF pour la gestion des déchets électroniques

 
FINANCE

La Banque européenne d'investissement envisage investir 33,7 millions $ dans des PME en Angola

Le britannique AgDevCo annoncé dans un investissement dans le secteur agroalimentaire en Tanzanie

Augmentation de capital pour BGFIBank Côte d’Ivoire

Le 1er forum « Invest in West Africa » aura lieu début octobre à Lomé

 
AGRO

Afrique du Sud : Tongaat Hulett négocie un gel des paiements de dettes à 10 créanciers

LA FAO sonne l’alerte sur la progression de la faim dans le monde en 2018

L’insécurité alimentaire a augmenté de 28% en 2019/2020 dans la région de la SADC (rapport)

La production mondiale de riz a atteint 778,6 millions de tonnes en 2018 (FAO)

 
ELECTRICITE

Egypte : des développeurs indépendants désireux d’implanter 2 150 MW de centrales éoliennes

Tunisie : un nouvel appel d’offres pour la mise en place de 107 MW de centrales solaires

BAD : une facilité de 56 millions € pour accompagner l’électrification au solaire de 4,5 millions de personnes

Togo : 90 MW de centrales solaires seront construites dans le cadre du programme Scaling Solar

 
HYDROCARBURES

Afrique du Sud : une politique énergétique de plus en plus tournée vers le gaz naturel

Le Nigérian Mohammed Barkindo reconduit au poste de secrétaire général de l’OPEP

L’AIE prédit une nouvelle surabondance de l’offre pétrolière pour 2020

Libye : l’une des plus grandes centrales électriques du pays va opérer un switch du pétrole vers le gaz

 
TELECOM

Ghana : 2000 coupures de fibre optique et 600 vols d’équipements, seulement pour le 1er semestre 2019

Rapport de TM Forum sur le processus d’appel d’offres : vers la fin d’un système obsolète ?

Togo : Lomé dispose désormais du haut débit accessible via la fibre optique, à domicile pour 15 000 FCFA

Zimbabwe : le gouvernement souhaite privatiser TelOne et NetOne d’ici la fin de l’année

 
FORMATION

Maroc : le gouvernement lance une plateforme de formation en ligne

L’Afrique doit former 300 000 personnes chaque année jusqu'en 2023 pour combler son déficit en ingénieurs (Etienne Ehouan Ehilé)

La Russie décide d’octroyer 60 bourses aux étudiants béninois

Le gouvernement égyptien propose des bourses d’études aux étudiants sénégalais

 
COMM

Sénégal : l’université virtuelle proposera bientôt une formation pour les professionnels africains des médias

Données personnelles : le régulateur américain de la concurrence inflige une amende de 5 milliards de dollars à Facebook

Zambie : l’agence de communication Boomtown remporte le budget média de Lafarge

Zambie : les médias locaux de mauvaise foi concernant la part de contenu chinois diffusée par StarTimes

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Mines