Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Ecobank : une marge nette financière en hausse au terme du premier semestre 2018, mais des défis persistent…

  • Date de création: 30 juillet 2018 18:30

(Agence Ecofin) - Pour le premier semestre s'achevant au 30 juin 2018, le groupe bancaire panafricain Ecobank Transnational Incorporated a annoncé un résultat net financier de 168,5 millions $. Cette performance s'inscrit en hausse de 37%, comparée au résultat net de la même période en 2017 (123,4 millions $).

Le directeur général du groupe Ade Ayeyemi s'est montré satisfait de cette tournure des choses. « Ces résultats montrent les accomplissements considérables que nous effectuons déjà dans la phase d'exécution de notre stratégie. Pour le premier semestre, l'entreprise a généré un bénéfice avant impôts de 213 millions $, en hausse de 41% par rapport à la même période il y a un an », a-t-il déclaré commentant cette information.

On note cependant que cette performance cache un certain nombre d'indicateurs qui pourraient constituer des défis sur le résultat annuel. Déjà le bénéfice d'exploitation hors provisions (qui indique combien une entreprise a gagné effectivement sur ses activités) a été de 347,1 millions $. Il est en baisse de 3% comparé à celui du semestre s'achevant au 30 juin 2017.

Une contreperformance opérationnelle est marquée par la baisse (-17%) des revenus nets des activités de trading à 192,4 millions $, contre 232,6 millions $ au premier semestre 2017. Le recul sur ce segment a été suffisant pour diluer, la hausse (+11%) des revenus de frais et commissions et celle, plus modeste (+3%), des revenus d'intérêts perçus sur les prêts à la clientèle.

Mais sur la base d'une méthode de calcul qui minimise le risque sur les titres publics (bons et obligations du trésor) Ecobank a établi un niveau de dépréciation sur les actifs en baisse (-22% pour les prêts à la clientèle et -77% pour les titres publics). C’est ce repli de la valeur des dépréciations qui a permis d’obtenir la progression remarquée sur son résultat net financier.

Il est aussi à relever que certaines rubriques du compte des résultats financiers n'ont pas été prises en compte et impacteront le tableau global de fin d'année. Il s'agit notamment d'une différence en perte de valeur de change de 74,4 millions $ sur la transcription des opérations extérieures, contre un gain de 49 millions $ en 2017, et de la perte potentielle de 31 millions $, sur la valeur des instruments financiers qui figurent dans son portefeuille d'investissement.

Lorsqu'on prend en compte ces deux variables, le bénéfice net effectif et consolidé du groupe Ecobank au cours de ce premier semestre n'est plus que de 63,11 millions $, en baisse de 77%, comparé aux 274,3 millions $ de la période en 2017. La part revenant au groupe stricto-sensu (soustraite de celle des actionnariats minoritaires dans ses filiales) est en baisse de 81%, à seulement 48,35 millions $.

Toutefois le groupe peut compter sur une trésorerie qui s'est renforcée de près de 341,03 millions $ au cours du premier semestre. Aussi, on a noté comme une amélioration des performances sur les segments de services, autres que la banque corporate et d'investissement.

C'est le cas notamment de ses autres activités (qui incluent les activités de la holding, la filiale eProcess, la branche investissements et gestion des actifs, ou encore la banque à l'internationale basée à Paris), qui ont généré un bénéfice avant impôt de 112,3 millions $. 

Idriss Linge


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

Algérie : le patron du groupe Sovac, partenaire du constructeur automobile allemand Volkswagen, écroué

Le Kenya va porter son taux d’imposition des plus-values de 5 à 12,5%

Egypte: décès de l'ancien président Mohamed Morsi, en plein procès

Côte d'Ivoire: le FMI salue les efforts du gouvernement et annonce le décaissement de 133,9 millions $ au titre de la FEC

 
AGRO

Kenya : le gouvernement veut lever 245 millions $ pour stimuler la transformation agricole

Bayer investira 5,6 milliards $ dans la recherche sur les herbicides sur 10 ans

Nigeria : le gouvernement veut injecter 500 millions $ dans l’huile de palme d’ici 2027

Côte d'Ivoire: KFC lance ses ventes en ligne sur la plateforme Jumia Food

 
ELECTRICITE

Nigeria : Green Energy obtient une licence pour construire une centrale à gaz de 40 MW à Otakikpo

Tunisie : 131 millions $ mobilisés auprès de l’AFD pour la modernisation du réseau électrique national

Malawi : Quantel implantera une centrale solaire de 50 MW à Bwengu

Seychelles : les entreprises présélectionnées pour la 1re centrale solaire flottante soumettent leurs offres en septembre

 
HYDROCARBURES

L’Egypte envisage de lancer un nouveau cycle de licences dans la partie occidentale de la Méditerranée

Une compagnie énergétique veut saisir jusqu’à 9 milliards de dollars d’actifs du gouvernement nigérian

La société nigériane Pelfaco signe un accord de partage de production pour un bloc pétrolier au large du Congo

Tchad : Glencore met en vente ses gisements de pétrole dans le pays (Sources)

 
MINES

RDC : la mine Kakula en bonne voie pour entrer en production en 2021

Burkina Faso : les opérations reprennent à Youga

300 nouveaux sites miniers découverts au Cameroun, ces 5 dernières années

Congo : Kore Potash veut lever 13 millions $ pour son projet Kola

 
TELECOM

Nat Friedman, futur PDG de l'hébergeur de logiciels GitHub, en mission d’enquête au Nigeria

Maroc: Inwi annonce sa solution de paiement mobile d’ici septembre

RD Congo : Vodacom, accusée de corruption, a perdu sa licence 2G

Madagascar : Airtel propose de nouveaux tarifs de communication avec le lancement « Airtel M’Lay »

 
FORMATION

L’École Supérieure de la Francophonie pour l'Administration et le Management vient de lancer son concours d'admission pour la promotion 2019-2020

Des bourses de doctorat pour les étudiants africains dans les TIC, l’agroalimentaire, l’énergie, les mines et le climat

University of People : une opportunité d’obtention d’un Master en Administration des Affaires à coût réduit

Des bourses du gouvernement indien accessibles à des professionnels africains

 
COMM

La part du digital dans les revenus de l’industrie des médias et du divertissement ne cesse d’augmenter (PwC)

Afrique : selon l’étude « Brand Africa 100 », Nike est la marque la plus appréciée sur le continent en 2018

Nigeria : en attendant le règlement définitif de leur litige avec le régulateur Raypower FM et Africa Independent Television peuvent émettre

Algérie : « TSA » le principal site d’information francophone du pays est inaccessible depuis le territoire national

AFFICHE PUB ECOFIN Finance

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique