Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

CEMAC : la Banque centrale dévoile enfin ses mesures de riposte face à la pandémie du Coronavirus

CEMAC : la Banque centrale dévoile enfin ses mesures de riposte face à la pandémie du Coronavirus
  • Date de création: 29 mars 2020 06:36

(Agence Ecofin) - La BEAC a dévoilé les éléments de sa riposte face la pandémie actuelle de Coronavirus. Globalement, ces mesures ont pour objectif de faire respirer le circuit de l'accès au crédit, aussi bien pour le secteur privé que pour le secteur public, mais une distribution d’argent n’est pas encore envisagée.

L'institution d'émission monétaire de cette sous-région doit encore reconstituer ses réserves de change dans un contexte qui était déjà complexe. Ainsi, son Comité de Politique Monétaire (CPM) qui s’est réuni en vidéo conférence le 27 mars 2020, n'a donc pas surpris au regard de l'évolution actuelle des choses. Il a fait ce qu’il lui était possible immédiatement, à savoir porter à la baisse les conditions auxquelles les banques commerciales viennent se refinancer à la banque centrale. En plus de baisser directement le coût de ce refinancement, le CPM a élargi les types de garanties que peuvent apporter les banques de détails.

Pas d’injection massive de liquidités, mais un assouplissement de la politique monétaire

En temps normal, seuls les titres publics, ou des emprunts assortis de garanties solides sont admis à un refinancement systématique. La BEAC est désormais autorisée à accepter les garanties apportées par plus d'acteurs du secteur privé. Elle pourra aussi revoir à la baisse les décotes qui sont souvent appliquées sur ces garanties. Plus simplement, face à la panique que suscite le coronavirus pour les acteurs économiques, le CPM a choisi de calmer les esprits et de rassurer les uns et les autres.

Mais on peut ressentir comme une prudence de la part de la Banque centrale. Une position qui se justifie peut-être par le fait que les différents pays de la sous-région n'ont pas encore tous fourni des rapports initiaux sur les possibles impacts de la pandémie sur les économies. Son comité de politique monétaire a par exemple demandé aux pays de présenter les mesures budgétaires qu'ils prendront dans les circonstances actuelles. Il a aussi demandé d'identifier des mesures de soutien aux entreprises fragilisées par cette conjoncture et de procéder à des ajustements budgétaires.

La BEAC, qui a assoupli ses conditions vis-à-vis des banques commerciales, a demandé à ces dernières de revoir à la baisse les conditions de crédits accordés à leurs clients. Techniquement, les banques commerciales le peuvent au regard des liquidités dont elles disposent. Dans la foulée, l'opération d'absorption de cette masse de ressource qui avait débuté, a été suspendue pour une semaine. « C'était pour faire des tests et voir si en cette période de crise on peut ressentir une pression sur les réserves de change », nous a confié une personne ressource au sein de la banque centrale.

En effet, au contraire de nombreux pays qui ont eu recours à cette stratégie, la BEAC ne peut procéder à des injections massives d'argent dans le secteur bancaire, sans parfaitement cibler les secteurs finaux qui en seront les bénéficiaires. La précédente crise du pétrole a érodé ses réserves de change jusqu'au bord de l'ajustement monétaire, et l'expérience monétaire dans la sous-région a montré que, si on injecte de l'argent dans l'économie, cela exerce une pression sur les réserves de change.

Aussi, bien que disposant d’un surplus de liquidités, les banques commerciales sont assez restrictives lorsqu’il s’agit de prêter de l’argent aux acteurs économiques de la CEMAC. Une des raisons est que les coûts et conditions de refinancement auprès de la BEAC sont un peu difficiles et contraignantes pour leurs rentabilités. Il n'est pas sûr que le desserrement actuel mené par la Banque centrale, se traduira par une plus grande flexibilité de ces banques commerciales au profit de leurs clients.

Des recommandations fortes pour les Etats de la CEMAC et ses banques commerciales

Le coronavirus qui se propage dans le monde, en même temps que la baisse des prix du pétrole (principale source de revenus en devises de la CEMAC), apportent non pas un seul, mais un double-choc extérieur à la sous-région. De tous les scénarios catastrophes prévus, aucun n’annonçait une situation, où la mauvaise conjoncture internationale, irait de pair avec la contrainte de limiter les activités au sein des pays, et celle de faire face en urgence, à une crise sanitaire.

Fin Août 2019, Moody's dans une de ses analyses, a indiqué que le Cameroun et le Gabon faisaient partie des pays d'Afrique subsaharienne ayant les plus grandes marges de manœuvre budgétaires pour faire face à un nouveau choc extérieur. Mais les analyses des experts de cette agence de notation n’intégraient certainement pas un double choc dont l'un s'appellerait coronavirus. La BEAC n’a d’ailleurs pas hésité à demander à ses pays membres de solliciter les possibles aides du Fonds Monétaire International (FMI) et la Banque Mondiale, qui disposent, pour faire face au Covid-19, d’un montant combiné de 64 milliards $ pour les pays en développement.

Idriss Linge


 
GESTION PUBLIQUE

Rwanda : malgré un faible taux de bancarisation, 93% de la population a désormais accès aux services financiers

Mozambique : la baisse des activités touristiques a entraîné la suspension du tiers des emplois du secteur (syndicat)

Eau : Israël multiplie les contacts pour investir au Cameroun

Cameroun : 4000 milliards FCFA de projets signés depuis 2014, grâce à la loi portant incitations à l’investissement

 
AGRO

Kenya : le gouvernement entérine la réduction des responsabilités de l’agence en charge de la filière thé

Bayer affiche son optimisme dans la résolution des conflits judiciaires sur le Roundup

L’exécutif ivoirien rejette les conclusions d’un rapport relevant une hausse du travail infantile dans le cacao

Irrigation : un programme de 95 millions $ pour résorber le déficit céréalier au Niger en 2020

 
ELECTRICITE

Togo : le PNUD recherche des consultants pour le suivi de l’installation de 6 894 lampadaires solaires

Liberia : le régulateur et le MCA mènent une étude pour une meilleure tarification électrique

Soudan du Sud : le projet d’extension du réseau électrique a déjà permis la connexion de plus de 6 000 ménages

La communauté internationale de plus en plus concernée par les tensions autour du GERD

 
HYDROCARBURES

Namibie : la société pétrolière locale ReconAfrica reporte au dernier trimestre son programme de forage

Gaz naturel liquéfié : le Cameroun en négociations avec Golar et Gazprom pour augmenter la production

Une ONG suisse accuse un négociant de carburant de complicité de pillages et de crimes de guerre en Libye

USA : un régulateur du secteur pétrolier autorise le stockage du pétrole dans les entrailles de la Terre

 
MINES

Tanzanie : Shanta Gold se rapproche davantage du développement de la mine Singida

Mali : Altus lance un nouveau programme de forage de 1 600 m à Tabakorole

Afrique du Sud : la durée de vie de la mine Prieska augmente à 12 ans (étude)

Égypte : Centamin enregistre des résultats financiers en hausse pour l’année 2019

 
TELECOM

En Afrique, l'Algérie, le Nigeria et la Tunisie trustent la tête des cyberattaques sur mobile au 1er trimestre 2020

MainOne choisi par le gouvernement du Burkina Faso et la Banque Mondiale pour fournir des services de connectivité

Cameroun : le syndicat des employés de Viettel programme une grève illimitée dès le 7 juin

L’Ethiopie poursuit ses plans de libéralisation du secteur des télécoms malgré la covid-19

 
TRANSPORT

Le Parlement entérine la création des chemins de fer du Sénégal (CFS) et dissout l’Agence nationale des chemins de fer

Nationale Airways Gabon : un nouveau-né dans le ciel gabonais

Les filiales du Groupe Bolloré au Congo contribuent au plan national de riposte contre la Covid-19

Le Gabon et Sao Tomé s’accordent sur la délimitation de leur frontière maritime

 
ENTREPRENDRE

La start-up Skyearth utilise des drones pour reconstituer les forêts en Côte d’Ivoire

Bénin : des femmes rurales ont un revenu de plusieurs millions FCFA grâce à la vente de riz traité

En Tunisie, une entrepreneure utilise la technologie pour soigner les enfants souffrant de troubles de l’apprentissage

Madagascar : ce lycéen de 17 ans conçoit un robot distributeur de gel désinfectant

 
MULTIMEDIA

L’aéroport international du Cap élu meilleur d’Afrique (Vidéo)

« L'Afrique a bien résisté et tant mieux puisque ce qui était annoncé c’était l'hécatombe » : Denis Mukwege (Vidéo)

Explosion du chômage au Niger : Des milliers d’emplois perdus à cause du coronavirus (Vidéo)

A la rencontre de Christian Amouo, co-fondateur de Mougano Investment (Vidéo)

 
FORMATION

La Sorbonne lance un master en urbanisme en partenariat avec l’Ecole d’architecture de Casablanca

L’Agence universitaire de la Francophonie ouvre des cursus de formations à distance pour les étudiants africains

L’incubateur Mozilla builders propose trois programmes en ligne pour les start-up africaines

Maroc : inauguration de la première académie virtuelle dans le domaine de la santé

 
COMM

Afrique : l’évènementiel se tourne vers le virtuel

Afrique : pour la journée dédiée au continent, Twitter ajoute le drapeau de l’Union africaine en emoji

Les artistes africains organisent un événement virtuel pour célébrer la journée du continent

Sénégal : une minisérie prend le pari de sensibiliser la population sur la pandémie