Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Pour booster le commerce en Afrique, la BAD signe avec Natixis un accord de participation aux risques de 50 millions $

Pour booster le commerce en Afrique, la BAD signe avec Natixis un accord de participation aux risques de 50 millions $
  • Date de création: 26 avril 2019 13:23

(BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT) - Ce mercredi 24 avril 2019 en son siège à Abidjan, la Banque africaine de développement a signé avec la banque Natixis un accord de participation aux risques (APR) d’un montant de 50 millions de dollars américains. Cet accord de partage de risques à 50/50 porte sur un portefeuille de transactions commerciales d’un montant global de 100 millions de dollars. Partant, il appuiera pour 600 millions de dollars d’opérations commerciales en Afrique sur les trois prochaines années.

« Cet accord historique nous permet, non seulement de mieux accompagner nos clients en Afrique, mais aussi de renforcer plus encore la relation stratégique que nous avons le privilège de développer avec la Banque africaine de développement », s’est réjoui Marc Jaskowiak, Senior Banker représentant Natixis, qui a paraphé l’accord.

L’APR va ainsi permettre de répondre à la demande croissante des marchés africains en matière de financement du commerce extérieur, dans des secteurs économiques clés comme l'agroalimentaire, la santé, les services et l’industrie. De plus, il va favoriser une diversification de l’économie de production, génératrice de croissance, d’emplois et de recettes fiscales additionnels pour plusieurs États africains. Cet accord va notamment profiter aux banques commerciales africaines ainsi qu’aux PME du continent, en leur garantissant un meilleur accès au financement de leurs opérations de commerce extérieur.

« La signature d’aujourd’hui est importante, car elle répond à notre volonté de développer des partenariats financiers avec des banques non régionales solides, afin de stimuler le financement du commerce en Afrique et de soutenir davantage le commerce intra-africain, comme indiqué dans notre Programme du financement du commerce entériné en 2018 », a expliqué le directeur du département du Développement du secteur financier de la BAD, Stefan Nalletamby. Et de préciser : « Cet accord va nous permettre d’étendre notre soutien aux PME africaines, mais aussi aux banques locales dans les pays francophones et certains pays en transition. »

À propos de Natixis

Natixis est la banque internationale de financement, d’investissement, de gestion d’actifs, d’assurance et de services financiers du Groupe BPCE, deuxième acteur bancaire en France avec 31 millions de clients à travers ses deux réseaux, Banque Populaire et Caisse d’Epargne. Natixis dispose d’expertises métiers dans quatre domaines d’activités : la gestion d’actifs et de fortune ; la Banque de grande clientèle ; l’assurance ; et les services financiers spécialisés. Elle accompagne, dans le monde entier, sa propre clientèle d’entreprises, d'institutions financières et d'investisseurs institutionnels et la clientèle de particuliers, professionnels et PME des deux réseaux du Groupe BPCE.

À propos du Groupe de la Banque africaine de développement

Le Groupe de la Banque africaine de développement est la principale institution de financement du développement en Afrique. Il comprend trois entités distinctes : la Banque africaine de développement (BAD), le Fonds africain de développement (FAD) et le Fonds spécial du Nigeria (FSN). Représentée dans 41 pays africains, avec un bureau extérieur au Japon, la Banque contribue au développement économique et au progrès social de ses 54 États membres régionaux. Pour plus d’informations : www.afdb.org

34768 AFRI


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

Afrique du Sud: le ministère de l'Environnement élabore une stratégie d'adaptation au réchauffement climatique

Le Zimbabwe mobilise 500 millions $ auprès de banques internationales pour réduire la pénurie de liquidités

Soudan: l’Arabie saoudite dépose 250 millions de dollars à la Banque centrale

Ghana: le gouvernement signe un accord avec Ethiopian Airlines pour la création d'une nouvelle compagnie aérienne nationale  

 
AGRO

Zimbabwe : Delta Corp se tournera vers ABInBev pour obtenir des intrants pour ses activités

La Tanzanie veut porter sa production rizicole à 4,5 millions de tonnes d’ici 2030  

Nigeria : la banque centrale forme un comité pour dynamiser l’industrie textile  

Sénégal : les producteurs de la région de Kaffrine mieux outillés grâce à l’information climatique

 
ELECTRICITE

Le Sénégal désire s’inspirer de la Tunisie pour le rachat de l’électricité renouvelable auprès des particuliers

Ethiopie : le manque d’eau dans les barrages contraint le pays à des délestages et à la diminution de ses exportations

La Namibie désire satisfaire elle-même 80% de sa demande électrique d’ici 2022

La Banque mondiale exclut pour 15 mois, la compagnie Sieyuan Electric pour fraudes

 
HYDROCARBURES

Des actionnaires de Shell demandent à la société de modifier sa politique climatique, Shell refuse et obtient du répit

Libye : en avril, une hausse des recettes pétrolières

Tunisie : Serinus Energy annonce la reprise de ses activités d'exploitation de pétrole et de gaz

Nigeria : la police de l’Etat de Rivers révèle que cinq travailleurs du secteur pétrolier ont été enlevés

 
MINES

Maroc : la production de plomb a augmenté de 34,2% en 2018

Afrique du Sud : Amplats veut vendre ses mines Twickenham et Bokoni

Zambie : le président menace de rompre ses partenariats avec les compagnies étrangères

Afrique du Sud : l’AMCU n’obtient pas l’annulation de la transaction entre Sibanye et Lonmin  

 
TELECOM

L’Angola utilisera les satellites d’observation de la terre d’Airbus pour la surveillance de son territoire

MTN Côte d’Ivoire dote l’Agence Ivoirienne de Presse de matériels informatiques et numériques

Les Seychelles envisagent une stratégie pour développer la technologie financière

Ouganda: MTN remporte le marché de fourniture de l’accès à Internet aux députés, évalué à 16,5 millions de shillings par mois

 
COMM

La chaîne panafricaine A+ recompensée lors des Teranga Movies Awards

Guinée : les autorités lancent la phase opérationnelle du projet de mesure d’audiences audiovisuelles

L’Etat camerounais est désormais propriétaire d’Afrimedia SAS, le diffuseur d’Africa 24

Côte d’Ivoire : au Discop, les acteurs de l’audiovisuel veulent penser l’avenir du secteur

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique