Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

AFFICHE PUB ECOFIN Finance

Pour booster le commerce en Afrique, la BAD signe avec Natixis un accord de participation aux risques de 50 millions $

Pour booster le commerce en Afrique, la BAD signe avec Natixis un accord de participation aux risques de 50 millions $
  • Date de création: 26 avril 2019 13:23

(BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT) - Ce mercredi 24 avril 2019 en son siège à Abidjan, la Banque africaine de développement a signé avec la banque Natixis un accord de participation aux risques (APR) d’un montant de 50 millions de dollars américains. Cet accord de partage de risques à 50/50 porte sur un portefeuille de transactions commerciales d’un montant global de 100 millions de dollars. Partant, il appuiera pour 600 millions de dollars d’opérations commerciales en Afrique sur les trois prochaines années.

« Cet accord historique nous permet, non seulement de mieux accompagner nos clients en Afrique, mais aussi de renforcer plus encore la relation stratégique que nous avons le privilège de développer avec la Banque africaine de développement », s’est réjoui Marc Jaskowiak, Senior Banker représentant Natixis, qui a paraphé l’accord.

L’APR va ainsi permettre de répondre à la demande croissante des marchés africains en matière de financement du commerce extérieur, dans des secteurs économiques clés comme l'agroalimentaire, la santé, les services et l’industrie. De plus, il va favoriser une diversification de l’économie de production, génératrice de croissance, d’emplois et de recettes fiscales additionnels pour plusieurs États africains. Cet accord va notamment profiter aux banques commerciales africaines ainsi qu’aux PME du continent, en leur garantissant un meilleur accès au financement de leurs opérations de commerce extérieur.

« La signature d’aujourd’hui est importante, car elle répond à notre volonté de développer des partenariats financiers avec des banques non régionales solides, afin de stimuler le financement du commerce en Afrique et de soutenir davantage le commerce intra-africain, comme indiqué dans notre Programme du financement du commerce entériné en 2018 », a expliqué le directeur du département du Développement du secteur financier de la BAD, Stefan Nalletamby. Et de préciser : « Cet accord va nous permettre d’étendre notre soutien aux PME africaines, mais aussi aux banques locales dans les pays francophones et certains pays en transition. »

À propos de Natixis

Natixis est la banque internationale de financement, d’investissement, de gestion d’actifs, d’assurance et de services financiers du Groupe BPCE, deuxième acteur bancaire en France avec 31 millions de clients à travers ses deux réseaux, Banque Populaire et Caisse d’Epargne. Natixis dispose d’expertises métiers dans quatre domaines d’activités : la gestion d’actifs et de fortune ; la Banque de grande clientèle ; l’assurance ; et les services financiers spécialisés. Elle accompagne, dans le monde entier, sa propre clientèle d’entreprises, d'institutions financières et d'investisseurs institutionnels et la clientèle de particuliers, professionnels et PME des deux réseaux du Groupe BPCE.

À propos du Groupe de la Banque africaine de développement

Le Groupe de la Banque africaine de développement est la principale institution de financement du développement en Afrique. Il comprend trois entités distinctes : la Banque africaine de développement (BAD), le Fonds africain de développement (FAD) et le Fonds spécial du Nigeria (FSN). Représentée dans 41 pays africains, avec un bureau extérieur au Japon, la Banque contribue au développement économique et au progrès social de ses 54 États membres régionaux. Pour plus d’informations : www.afdb.org

34768 AFRI


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

La Gambie et les Emirats arabes unis signent un accord de protection mutuelle de leurs investissements

La CEDEAO veut adopter un plan d’action pour rapatrier les biens culturels africains détenus à l’étranger

Ghana : le Fonds vert pour le climat octroie 20 millions $ à la résilience des femmes aux changements climatiques

La BAD exclut Lutoyilex Construct Ltd et son directeur général pour une durée de 36 mois pour pratiques frauduleuses

 
AGRO

L’Inde maintiendra ses subventions au secteur sucrier malgré les griefs du Brésil et de l’Australie

Algérie : le gouvernement suspend le responsable de l’OAIC pour des soupçons de corruption

Afrique du Sud : Tongaat Hulett négocie un gel des paiements de dettes à 10 créanciers

LA FAO sonne l’alerte sur la progression de la faim dans le monde en 2018

 
ELECTRICITE

Algérie : le renouvelable et le nucléaire à la rescousse pour réduire la dépendance au gaz

Zimbabwe : Power Ventures propose de construire une centrale solaire de 107 MW à Chidome

Egypte : des développeurs indépendants désireux d’implanter 2 150 MW de centrales éoliennes

Tunisie : un nouvel appel d’offres pour la mise en place de 107 MW de centrales solaires

 
HYDROCARBURES

Mauritanie : Expro remporte un contrat pour mettre hors service le champ pétrolier Chinguetti II

Ghana : un ancien patron de la GNPC soulève le manque de transparence dans les récents accords de GNL

Nigeria : la NNPC publie des lettres d’attribution des nouveaux swaps pétroliers

Afrique du Sud : une politique énergétique de plus en plus tournée vers le gaz naturel

 
MINES

Botswana : Kavango acquiert une nouvelle licence de prospection à Ditau

Tanzanie : la durée de vie de la mine New Luika prolongée jusqu’en 2025

Namibie : la mine d’uranium Rössing est désormais une propriété chinoise

Afrique du Sud : MC Mining obtient un financement de 245 millions de rands pour le projet Makhado

 
TELECOM

Ouganda : la taxe sur les réseaux sociaux n’a généré que 17,4 % de la somme annuelle escomptée en 2018

Zimbabwe: le ministre des télécoms demande aux ambassadeurs de vendre la vision TIC du pays à l’étranger

Ghana : 2000 coupures de fibre optique et 600 vols d’équipements, seulement pour le 1er semestre 2019

Rapport de TM Forum sur le processus d’appel d’offres : vers la fin d’un système obsolète ?

 
FORMATION

La Fondation Mondiale contre la Faim propose des bourses aux jeunes Africains dans le domaine de l'alimentation et de l'agroalimentaire

L’Université inter-Etat Cameroun-Congo va ouvrir ses portes en octobre 2019

Maroc : le gouvernement lance une plateforme de formation en ligne

L’Afrique doit former 300 000 personnes chaque année jusqu'en 2023 pour combler son déficit en ingénieurs (Etienne Ehouan Ehilé)

 
COMM

Tchad : les réseaux sociaux sont de nouveau accessibles

Seychelles : les autorités s’engagent à protéger la liberté de la presse

Sénégal : l’université virtuelle proposera bientôt une formation pour les professionnels africains des médias

Données personnelles : le régulateur américain de la concurrence inflige une amende de 5 milliards de dollars à Facebook

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique