Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

La BOAD envisage de lever 500 millions $ sur les marchés internationaux au cours du dernier trimestre 2015

  • Date de création: 24 juillet 2015 14:37

(BOAD) - Christian ADOVELANDE, Président de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD), a donné une conférence de presse au siège de l’institution à Lomé. Cette conférence de presse a réuni une trentaine de journalistes représentant des médias publics et privés des Etats de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), ainsi que des médias internationaux.

Les échanges ont porté sur les ambitions de la BOAD pour les prochaines années, telles qu’elles sont exprimées dans son Plan stratégique 2015-2019. Ces ambitions ont été abordées en rapport avec deux évènements récents: l’obtention d’une notation internationale de qualité, et l’accréditation de la BOAD comme entité régionale d’implémentation du Fonds pour l’Environnement mondial (FEM).

En ce qui concerne la notation, les agences internationales Moody’s et Fitch ont chacune classé la BOAD –respectivement le 15 mai et le 11 juin- dans la catégorie des notes dites d’ « investissement ». Les deux agences fondent leur appréciation positive, notamment sur les performances financières de la BOAD, le soutien dont l’institution bénéficie de la part de l’ensemble de ses actionnaires, ainsi que sur la qualité et la stabilité de la gouvernance de l’institution.

Quant à l’accréditation au FEM, elle est intervenue lors de la 48ème session du Conseil d’administration du Fonds, tenue du 2 au 4 juin 2015 à Washington. Elle renforce la BOAD dans sa volonté d’assister ses Etats membres dans leurs efforts de promotion de projets et programmes environnementaux. Le FEM accorde des aides financières aux pays en développement ou en transition pour réaliser des projets dans les domaines de la biodiversité, du changement climatique, des eaux internationales, de la dégradation des sols, de la couche d’ozone et des polluants organiques persistants.

Changement d’échelle

« Avec une crédibilité internationale renforcée, c’est la possibilité d’un changement d’échelle qui se présente aujourd’hui à la BOAD », a déclaré le Président Christian ADOVELANDE, avant de préciser que « la notation internationale et l’accréditation au FEM sont à placer dans le contexte de la mise en œuvre du Plan stratégique 2015-2019 de la BOAD ». S’appuyant largement sur la volonté d’émergence économique des Etats membres, ce Plan définit 4 axes principaux :

  • Accélération de l’intégration régionale par un financement soutenu des infrastructures, notamment par l’allocation de 50% des financements de la BOAD à des projets régionaux ;
  • Soutien à la croissance inclusive, à la sécurité alimentaire et au développement durable ;
  • Accompagnement des entreprises et des Etats, développement de l’ingénierie du financement et des services, avec un accent particulier sur la promotion des projets en partenariat public-privé ;
  • Approfondissement du processus de mobilisation de ressources.

Priorité à la mobilisation des ressources

Sur ce dernier point, le Marché financier régional demeurera une base de refinancement pour la BOAD. L’institution a joué un rôle précurseur en lançant en 1993 la première émission d’emprunts obligataires sur ce marché. Avec 913 milliards CFA de fonds levés à ce jour, la BOAD se positionne comme le premier émetteur non souverain de la zone UEMOA. Mais les marchés financiers internationaux deviendront en volume la principale source d’emprunt de la BOAD. Le Président Christian ADOVELANDE a ainsi annoncé que la BOAD envisage de lever 500 millions de dollars sur ces marchés, au cours du dernier trimestre de 2015.

En outre, la BOAD a entamé des démarches auprès des autorités de l’UEMOA pour la mise en place de mécanismes innovants pouvant permettre la levée de ressources concessionnelles internes. Celles-ci lui permettraient de mieux soutenir les projets de développement de ses Etats membres, notamment dans les secteurs des infrastructures et de la sécurité alimentaire.

En somme, la mobilisation de ressources, en qualité et quantité suffisantes sera pour la BOAD une priorité absolue, si elle veut traduire dans les faits la vision qui sous-tend son Plan stratégique 2015-2019, à savoir, devenir à terme, « une banque de développement forte, pour l’intégration et la transformation économiques en Afrique de l’Ouest ». L’accès à une notation internationale de qualité et l’accréditation comme entité régionale d’implémentation du FEM y contribueront grandement.

Boad


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

Afrique du Sud: les plans de sauvetage des entreprises publiques menacent d'accroître considérablement le déficit budgétaire en 2020

Top 10 des pays africains les plus compétitifs en matière de voyage et de tourisme, selon le World Economic Forum

Le Cameroun a besoin de plus de 5,9 milliards $ pour reconstruire les régions anglophones en crise (RDPC)

Le Togo met en place un organisme de mise en œuvre du Millenium Challenge Account

 
AGRO

Lesotho : l’industrie du mohair reprend ses activités après plus d’un an de blocage

Cameroun : le gouvernement va réduire les importations de blé et de malt qui ont coûté au pays 149 milliards de FCFA en 2018

Nigeria : Kano allouera 10 000 hectares de terres irrigables à la tomate durant la saison sèche 2019

Angola : la BAD apporte 1 million $ au programme de nutrition infantile dans la province de Bié

 
ELECTRICITE

Sahel : l’Alliance Sahel ambitionne de doubler le taux d’électrification de la région en 3 ans

Côte d’Ivoire : accord d’assistance technique de la SFI pour l’étude de faisabilité de deux centrales solaires de 30 MW

Afrique du Sud : la stratégie énergétique nationale (IRP) enfin adoptée !

Ghana : la construction du barrage polyvalent de Pwalugu (60 MW) par Sinohydro, démarre en novembre

 
HYDROCARBURES

Le Nigeria première victime du vol de pétrole à travers le monde (Etude)

Shell prévoit de vendre ses actifs d’exploration dans le désert occidental égyptien

En 2020, Total se dotera d’un navire ravitailleur au GNL

Saudi Aramco reporte le lancement de sa première cotation boursière, la plus importante de l’histoire

 
MINES

Tanzanie : l’Etat et Barrick créent une nouvelle entité pour gérer les mines Bulyanhulu, North Mara et Buzwagi

Togo : la Société Générale des Mines exploitera le gisement de manganèse de Nayéga

Mozambique : des licenciements en vue à la mine de graphite Balama

Afrique du Sud : « le charbon sera encore là pour longtemps », selon le ministre des Mines et de l’Energie

 
TELECOM

Vodacom Best of the Best Class 2019 : voici les 12 candidats retenus pour cette édition

Angola : ITA a investi près de 7 millions $ dans son nouveau centre de données inauguré le 16 octobre

L’américain SpaceX veut porter à 42 000 le nombre de ses mini-satellites à déployer autour de la terre

Le Congo a initié la procédure de recrutement d’un opérateur pour gerer les infrastructures nationales de fibre optique

 
FORMATION

L’Unesco et la Chine signent un accord en vue de soutenir la formation des enseignants en Afrique

Le programme sur la gouvernance et le développement en Afrique ouvre les candidatures pour 2020

La faible qualité de la formation en Afrique prépare mal les jeunes pour le marché du travail (Rapport)

En Algérie, les universités locales signeront 11 accords de coopération avec les universités sud-coréennes

 
COMM

Nigeria : lancement prochain du premier rapport analysant l’impact des publicités audiovisuelles

Tunisie : le régulateur de l’audiovisuel lance une brigade anti-infox

Nigeria : des versions locales des émissions The Voice seront bientôt diffusées

Liberia : les autorités envoient les forces de l’ordre fermer la radio Roots FM

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique