Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Des banques dont Deutsche Bank et Absa accordent un crédit revolving de 350 millions $ à la filiale sud-africaine d’ArcelorMittal

  • Date de création: 24 mai 2017 21:14

(Agence Ecofin) - Plusieurs banques, dont l'allemande Deutsche Bank et Absa Bank, la filiale sud-africaine du groupe Barclays Africa, ont accordé un crédit de 4,5 milliards de rands (350 millions $) à ArcelorMital South Africa. Les conditions d'intérêt du prêt d’une maturité de trois ans, n'ont pas été données. La moyenne des taux obtenus par la société était de 10% à la fin 2016.

L'entreprise a indiqué que la ressource mobilisée sera affectée au financement de ses besoins en fonds de roulement, sans préciser la période concernée. Au terme de l'exercice 2016, ce besoin en fonds de roulement s'établissait à 900 millions de rands, au regard des encours de son passif et ses actifs courants (moins de 12 mois).

Mais on peut noter qu'une part importante (11 milliards de rands) des actifs à court terme est constituée de stocks, dans lesquels on retrouve de la matière première achetée (3 milliards de rands), des produits semi-finis (4,3 milliards de rands) et des produits finis (3 milliards de rands).

Une situation à risque, car ces stocks peuvent rapidement se déprécier, surtout dans un contexte de volatilité des prix des métaux et surtout en raison d'un marché sud-africain de l'acier victime du dumping de l'acier importé de Chine.

Au cours de l'exercice 2016 qui s'est achevé le 31 décembre 2016, le producteur d'acier a réduit ses coûts de manière significative. Mais cette prouesse tient à la baisse de ses charges financières et au repli des dépréciations de certains actifs matériels et immatériels. La structure des autres charges (salariales et des matières premières) est restée quasiment intacte sur la période.

La capacité pour ArcelorMittal South Africa a dégager de la valeur pour rembourser cet emprunt sera à suivre. Dans une économie sud-africaine quasiment grippée et avec l'arrivée des prochaines élections, les projets d'infrastructures, demandeurs d'acier, risquent d'être mis à l'arrêt. Par ailleurs l'industrie de l'automobile qui est aussi un marché cible subit quelques vents contraires.

Selon l'association mondiale des producteurs d'acier, la demande pour l'acier devrait progresser de 1,5% sur le marché international, avant de connaître un ralentissement à +0,5% au cours de l'année 2018. Mais la volatilité risque de perdurer. Les stocks de fer sur les ports chinois ont affiché une surprenante hausse le 22 mai 2017 dernier, toute chose qui rajoute à l'incertitude pour le marché de l’acier.

Idriss Linge


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

Egypte: le FMI donne son accord de principe pour le versement d’une tranche de prêt de 2 milliards $

Le Kenya espère conclure un accord avec le FMI sur un nouveau prêt d’ici deux mois

Zambie: 100 millions $ de la Banque mondiale pour améliorer la gestion des ressources naturelles

La Banque mondiale débloque près de 100 millions $ en faveur du Kenya  

 
AGRO

Sénégal : les producteurs de la région de Kaffrine mieux outillés grâce à l’information climatique

Afrique du Sud : le bénéfice d’exploitation d’Astral Foods dégringole sur le premier semestre 2019

Kenya : les importations de vêtements d'occasion ont atteint 170 millions $ en 2018

Côte d'Ivoire: le volume de noix de cajou transformé prévu pour atteindre 130 000 tonnes en 2019

 
ELECTRICITE

La Namibie désire satisfaire elle-même 80% de sa demande électrique d’ici 2022

La Banque mondiale exclut pour 15 mois, la compagnie Sieyuan Electric pour fraudes

Le marché africain du solaire photovoltaïque pourrait peser 30 GW d’ici 2030 selon une étude allemande

L’initiative Power Africa a aidé à la mobilisation financière de 121 projets de 10 000 MW de capacité totale

 
HYDROCARBURES

Nigeria : la police de l’Etat de Rivers révèle que cinq travailleurs du secteur pétrolier ont été enlevés

Libye : la Sirte Oil Company achève avec succès un programme de tests de puits sur le champ Istiklal

L’Italie s’engage à importer du gaz naturel algérien jusqu'en 2027

Tanzanie : le retard du projet de GNL pourrait amenuiser les chances du pays d’attirer des IDE (Deloitte)

 
MINES

Afrique du Sud : l’AMCU n’obtient pas l’annulation de la transaction entre Sibanye et Lonmin  

Madagascar : Denham Capital veut investir dans le projet de zircon Beravina

Guinée : le milliardaire Robert Friedland envisagerait d’investir dans le secteur du fer

Namibie : Debmarine investira 468 millions $ pour construire un septième navire de récupération de diamants  

 
TELECOM

Les Seychelles envisagent une stratégie pour développer la technologie financière

Ouganda: MTN remporte le marché de fourniture de l’accès à Internet aux députés, évalué à 16,5 millions de shillings par mois

Côte d’Ivoire : les MTNers se sont enjaillés à la Djossy Party

Kaspersky Lab ouvrira un bureau au Rwanda, avec l’ambition d’étendre sa présence en Afrique de l’Est

 
COMM

L’Etat camerounais est désormais propriétaire d’Afrimedia SAS, le diffuseur d’Africa 24

Côte d’Ivoire : au Discop, les acteurs de l’audiovisuel veulent penser l’avenir du secteur

Nigeria : le ministre de l’information aurait validé, dans le cadre du passage à la TNT, un paiement à l’origine d’un scandale de corruption

Côte d’Ivoire-TNT : le gouvernement plafonne les prix du décodeur et de l’antenne UHF

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique