Ecofin Finance

Afrique du Sud : Stanlib a été forcé de restituer à ses clients des frais de performance indûment perçus

(Agence Ecofin) - Stanlib, la branche gestion des actifs affiliée au groupe bancaire Standard Bank, a été condamnée à rembourser un ensemble de frais de performances perçus indûment sur les rendements de sa clientèle. En plus de cela, la firme paiera une amende de 500 000 rands (envion 35 000 $). 

Les dirigeants de Stanlib demeurent toutefois constants face à la situation. « J’aurais été plus préoccupé par les dommages sur notre image de marque si nous n'avions jamais révélé aux investisseurs que les fonds avaient des frais de performance. Les investisseurs étaient pleinement conscients de ce fait », a déclaré le PDG de Stanlib, Derrick Msibi. 

Mais cette assurance ne saurait suffire à elle seule, car la sanction survient alors que de nombreux experts du secteur de la gestion d’actifs, s'interrogent de plus en plus sur la manière dont les structures de gestion de patrimoine facturent leurs services à leurs différents clients. 

Chez Stanlib, on explique que le défi est survenu lorsque des gestionnaires de fonds avec lesquelles ils travaillent, ont augmenté des frais sans les en informer. Dans ce cas, il leur était difficile de percevoir et même de savoir qu'il y avait des frais supplémentaires à ceux déjà déclarés. 

Cette situation ne devrait au final pas peser sur la trésorerie de la firme sur le court terme. Elle a décidé de régler ses clients, en augmentant la valeur des placements effectués sur ses fonds.

Rappelons que Stanlib gère des actifs d'une valeur de 609 milliards de rands (42,7 milliards $), au profit de 500 000 clients. 

Idriss Linge


Ecofin Finance     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance / Gestion Publique