Ecofin Finance

Bénéfice net au ralenti pour le ghanéen CAL Bank, au terme des 9 premiers mois de 2018

Bénéfice net au ralenti pour le ghanéen CAL Bank, au terme des 9 premiers mois de 2018

(Agence Ecofin) - Pour les 9 premiers mois de 2018, le groupe financier ghanéen CAL Bank positionné sur les petites, moyennes et grandes entreprises a affiché un bénéfice net de 114,6 millions de cedis ghanéens (environ 23,8 millions $). Cette marge nette positive représente une très modeste croissance de 0,8%, en comparaison à celle de la même période en 2017.

Le groupe a pourtant réalisé un produit net bancaire de 359,7 millions de cédis, en hausse de 5% sur les périodes de comparaison. Une performance qui intègre de solides revenus net d'intérêts (286,5 millions de cedis) et des revenus de frais et honoraires de près de 50 millions de cedis.

Sa rentabilité a été cependant plombée par une hausse des dépenses de personnels, et des charges engagées dans la rubrique dites « autres dépenses », qui ont toutes les deux absorbé près de 152 millions de cedis. Un point sur lequel le groupe n'a pas fait de commentaires.

Sur le Ghana Stock Exchange ou le groupe financier est coté, la valeur de son action a perdu 2% ce lundi 19 novembre 2018 et cumule désormais un repli de 9,2% depuis le début de l'année 2018.

Une situation au Ghana qui s'est stabilisée et une nouvelle manière de présenter les comptes lui permettent de réduire l'encours de ses créances douteuses, qui est passé de 12,7% en 2017 et sont estimés à 7,4% en 2018, avec un niveau analogue de couverture des actifs à risque par ses fonds propres.

Idriss Linge


Ecofin Finance     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance / Gestion Publique