Ecofin Finance

2 250 000 actions Ecobank Côte d’Ivoire feront l’objet d’une offre publique de vente à partir du 27 septembre prochain

(Agence Ecofin) - Ecobank Côte d’Ivoire va lancer, du 27 septembre au 11 octobre 2017, une offre publique de vente (OPV) de 2 250 000 d’actions sur le marché financier de l’UEMOA. Ceci, à raison de 2 025 000 actions à destination du grand public (90%) et 225 000 actions (10%) au profit du personnel d’Ecobank Côte d’Ivoire et des entités du groupe au niveau de l’UEMOA. 

Les actions seront cédées à un prix unique de 20 000 FCFA (environ 36 $) l’action. Le cout total de cette opération approuvée par le Conseil régional de l’épargne publique et des marchés financiers (CREMPF) de l’UEMOA en date du 11 août 2017, est estimé à 45 milliards FCFA (environ 82 millions $). 

Selon Charles Daboiko, Directeur général d’Ecobank Côte d’Ivoire, cette OPV vise essentiellement à « conforter les moyens financiers de la banque, tout en diversifiant l’actionnariat. Mais aussi à améliorer le ratio de levier, améliorer et consolider les ratios prudentiels, et accroitre la notoriété et la visibilité de l’institution ». 

La date de jouissance de ces actions mises à souscription à travers cette OPV est fixée au premier janvier 2017. Ce qui, selon les responsables de la banque, permettra aux futurs actionnaires de toucher des dividendes au terme de l’exercice en cours. 

En termes de performances, il faut relever qu’Ecobank Côte d’Ivoire affichait, en 2016, un total bilan de 1 332 408 000 000 FCFA, en hausse par rapport à l’année précédente où il se situait à 1 071 491 000 000 FCFA. De même, le produit net bancaire a progressé, passant de 65 391 000 000 FCFA en 2015 à 69 997 000 000 FCFA en 2016.

Idem pour les dividendes versés qui sont passés de 14 417 000 000 milliards FCFA en 2015 à 18 613 000 000 FCFA en 2016. Les fonds propres de la banque se situant à 43 798 000 000 FCFA en 2016, contre 38 861 000 000 FCFA en 2015. 

Ecobank Côte d’Ivoire représente ainsi 28% du total bilan du cluster du Groupe dans l’UEMOA qui se situe à 4840 milliards FCFA. La filiale ivoirienne générant 25% des dépôts et 29% des ressources du groupe dans cette zone. Faisant d’elle l’entité la plus rentable du groupe Ecobank dans la zone UEMOA, avec 27% du revenu total soit 70 618 000 000 FCFA du résultat brut d’exploitation, et 39% du résultat brut d’exploitation, soit 24 925 000 000 FCFA. 

Au niveau du Groupe Ecobank, la filiale ivoirienne arrive en deuxième position derrière le Ghana, avec une contribution d’environ 5% au résultat de l’institution bancaire panafricaine. 

Au terme de cette OPV, l’actionnariat des particuliers représentera 25% du capital d’Ecobank Côte d’Ivoire. Et la première cotation de ces actions à la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) devrait, selon les responsables de la banque, intervenir aux alentours du 18 décembre 2017. 

A noter que cette OPV sera pilotée par EDC Investment Corporation et Hudson, respectivement arrangeur-chef de file et co-chef de file du syndicat de placement. 

Lire aussi:

31/07/2017 - Une offre publique de vente se préparerait sur des titres d’Ecobank Côte d’Ivoire


Ecofin Finance     



Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance / Gestion Publique