Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Ouganda: la profitabilité des banques mise à mal par une baisse des volumes de prêts et une hausse des créances douteuses

  • Date de création: 14 octobre 2016 14:55

(Agence Ecofin) - La banque centrale ougandaise a publié des données relatives aux performances des banques locales au cours du mois d'août. Le document fait ressortir une baisse en volume (-1,6%), de l'encours des prêts accordés à l'économie. C'est une première depuis 2008 et une contreperformance en comparaison à l'année 2015, où cet indicateur affichait une progression de 24,6%, pour un volume record d'avances faites de 11 147 milliards de shillings ougandais (3,2 milliards $).

Cette baisse des prêts à l'économie devrait entrainer, de fait, une baisse des revenus d'intérêts, ce qui le cas échéant pèsera sur la marge nette de ces banques. En effet, une synthèse du rapport financier des banques cotées sur le marché financier ougandais (Uganda Stock Exchange), fait ressortir que leurs produits nets bancaires sont en moyenne constitués à 60% des revenus d'intérêt, le reste collecté des autres transactions bancaires (frais sur service et revenus des placements).

Les banques ougandaises ont essayé d'investir leurs excédents de liquidités sur les bons du trésor du gouvernement ougandais. Mais la forte demande des investisseurs sur ces derniers font chuter les rendements. Le titre de référence d'une maturité de 182 jours, offrait à la fin août 2016, un rendement de 15,8%, contre 22,5% à la fin de l’année 2015.

A cette baisse des revenus sur les placements des titres obligataires, il faut ajouter une hausse des créances douteuses (dont le remboursement est rendu incertain). L'encours de ces derniers a progressé de 117% entre juin 2015 et juin 2016, passant respectivement de 416 millions de shillings ougandais, à 908 millions de shillings ougandais. Plus globalement, le ratio des créances douteuses sur le volume total des prêts a été de 8,5%, un niveau largement au-dessus de la moyenne de 3,4% sur les 7 dernières années.

Enfin, les banques ougandaises devront surveiller certains éléments de leurs bilans. Du côté des actifs, il ressort que 44% de l'encours des prêts octroyés au 31 août 2016, étaient concentrés chez des créanciers uniques, alors que, dans le même temps, les banques doivent gérer un encours important d'emprunts effectués en devises étrangères, ce qui les expose à un risque d'augmentation en cas de dépréciation du shilling.

Cette situation met plus de pression sur le gouvernement ougandais, pour améliorer l'environnement des affaires, et permettre la relance d'une économie elle aussi fragilisée par la baisse des prix des ressources naturelles et une politique fiscale peu adaptée. Sur le marché financier ougandais, les titres des trois principales banques cotées (Baroda Bank, Stanbic Bank et DFCU ont chuté depuis le premier janvier 2016

Idriss Linge


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

Egypte: 1,2 milliard de dollars pour la construction d’une cité dédiée au tourisme médical

Le Soudan du Sud va emprunter 500 millions de dollars auprès d’Afreximbank

Facebook s’associe avec un pool de géants pour lancer Libra, une monnaie digitale qui sera gérée à Genève

Tanzanie: pour financer son budget le gouvernement introduit une taxe sur les perruques et extensions

 
AGRO

Nigeria : le gouvernement veut injecter 500 millions $ dans l’huile de palme d’ici 2027

Côte d'Ivoire: KFC lance ses ventes en ligne sur la plateforme Jumia Food

Ghana : la faible production de cacao pousse les transformateurs à se tourner vers les importations

« Il y a matière à promouvoir la consommation de chocolat sur le continent africain » (expert)

 
ELECTRICITE

Seychelles : les entreprises présélectionnées pour la 1re centrale solaire flottante soumettent leurs offres en septembre

Tunisie : l’intégration du renouvelable au mix énergétique avance bien et pourrait même être accélérée selon le ministre

Bénin : le gouvernement donne son aval pour la construction de 4 centrales photovoltaïques d’une capacité totale de 50 MW

Energies renouvelables : 11 millions d’emplois fournis pour le compte de l’année 2018

 
HYDROCARBURES

L’Egypte envisage de lancer un nouveau cycle de licences dans la partie occidentale de la Méditerranée

Une compagnie énergétique veut saisir jusqu’à 9 milliards de dollars d’actifs du gouvernement nigérian

La société nigériane Pelfaco signe un accord de partage de production pour un bloc pétrolier au large du Congo

Tchad : Glencore met en vente ses gisements de pétrole dans le pays (Sources)

 
MINES

Congo : Kore Potash veut lever 13 millions $ pour son projet Kola

Burkina Faso : Sarama Resources reprend l’exploration à Houndé Sud

Zambie : le président Lungu menace d’infliger des amendes aux compagnies minières qui enfreignent la loi

Mali : Oklo Resources acquiert 65% de participation dans le projet Sari

 
TELECOM

Madagascar : Airtel propose de nouveaux tarifs de communication avec le lancement « Airtel M’Lay »

L’Egypte et la Russie veulent coopérer dans le domaine de la cybersécurité

Algérie: Ooredoo adopte la passerelle mobile virtuelle de Nokia pour être prêt à la nouvelle génération de services à haut débit

Ethiopie : le gouvernement annonce l’attribution de licences télécoms privées en fin d’année  

 
FORMATION

University of People : une opportunité d’obtention d’un Master en Administration des Affaires à coût réduit

Des bourses du gouvernement indien accessibles à des professionnels africains

Des bourses disponibles pour des études au Ghana dans les domaines de la biodiversité et l'économie bleue

L’agence italienne pour la coopération au développement finance des bourses d’études doctorales pour les étudiants Africains

 
COMM

Nigeria : en attendant le règlement définitif de leur litige avec le régulateur Raypower FM et Africa Independent Television peuvent émettre

Algérie : « TSA » le principal site d’information francophone du pays est inaccessible depuis le territoire national

Opinion & Public, une nouvelle offre « innovante et qualitative » des métiers de relations publiques pour l’Afrique

Boomplay ajoute les titres du distributeur de contenu musical ghanéen Apprise Music à sa plateforme

AFFICHE PUB ECOFIN Finance

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique