Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

First Bank of Nigeria tarde à convaincre sur la bourse de Lagos, malgré une baisse significative de ses créances douteuses

  • Date de création: 14 août 2019 13:35

(Agence Ecofin) - First Bank of Nigeria Holdings (FBN Holdings) a annoncé dans ses résultats financiers du premier semestre 2019, une réduction de 49% de l'encours des créances douteuses dans son portefeuille de prêts, depuis la fin 2018. Le groupe qui est coté sur le Nigerian Stock Exchange a indiqué que ses créances en souffrance de niveau 3 (sur lesquelles pèse un grand doute de remboursement) n'étaient plus que de 126,6 milliards de nairas, contre 374 milliards de nairas à la fin décembre 2018.

Le groupe financier dit avoir bien provisionné ces créances douteuses, mais on note surtout que ce repli va de pair avec celui de l'encours des crédits qu'il a accordés à ses clients. De plus de 2000 milliards de nairas à la fin décembre 2018, cet encours était de seulement 1885 milliards de nairas au 30 juin 2019. Somme toute, la baisse significative de son stock de créances douteuses est jugée positive par Moody's.

En effet, le groupe financier, comme ses pairs au Nigeria, a commencé à ressentir ces problèmes avec acuité, à la suite de la baisse des prix du pétrole dont dépend fortement l'économie de ce pays. Ainsi, c'est la première fois, depuis le quatrième trimestre 2015, que le poids des créances douteuses sur l'encours global de ses crédits passe en dessous de la moyenne de 19,7%.

Techniquement, cela signifie que First Bank of Nigeria affectera désormais moins de ressources à la couverture des créances non performantes ; ce qui devrait avoir pour effet d'améliorer sa rentabilité et donc celle de ses investisseurs et de ses créanciers. Une évolution des choses, que l’agence de notation Moody’s trouve plutôt positive.

Sur la bourse de Lagos cependant, l’action FBN Holdings tarde à convaincre. Sa valeur a atteint son niveau le plus bas de 4,9 nairas, le 9 août dernier, dans un moment qui a connu de grosses cessions d’actions par les investisseurs. Cette actualité sera suivie de près par les nombreux investisseurs institutionnels du groupe financier, dont T. Rowe Price International qui y détient 502,4 millions d’actions. En attendant, la valeur boursière du groupe continue de s'écarter négativement de sa valeur cible qui est de 10,4 nairas.

Idriss Linge


 
GESTION PUBLIQUE

Une autre affaire impliquant Glencore, bloque l'appui financier du FMI en zone CEMAC

CEMAC : La BDEAC a présenté pour 4,3 milliards $ de projets à des bailleurs de fonds d'Europe et du Moyen-Orient

Eco : un appel à communications pour les états généraux de la monnaie unique de la Cedeao

Hydrocarbures, postes & télécoms et eau concentrent plus de 70% de la dette des entreprises publiques, au Cameroun

 
AGRO

Zambie : Mobe Sugar Company envisage l’installation d’une raffinerie de sucre de 166 millions $

« Le Zimbabwe n’est pas menacé de famine » (ministre des Finances)

L’Égypte envisage d’ajouter l’Inde à sa liste de fournisseurs de blé

Mozambique : le Royaume-Uni accorde 40 millions de livres en faveur de l’agriculture

 
ELECTRICITE

Nigeria : le gouvernement envisage sérieusement une refonte de la privatisation du secteur électrique

La BAD a dégagé 600 millions $ pour des investissements dans les énergies renouvelables

Afrique du Sud : le brasseur Anheuser-Busch InBev se dote de minicentrales d’une capacité totale de 8,7 MW

Bénin : une autre centrale de 120 MW bientôt construite à Maria Gléta sous le modèle BOOT

 
HYDROCARBURES

Kenya : Total et Tullow entament le processus de cession partielle de leurs intérêts dans des gisements pétroliers

L’apparition du Coronavirus pourrait affecter la demande pétrolière et réduire de 3 $ le prix du baril

Sénégal : Glencore va commercialiser la part revenant à Far sur le pétrole du champ Sangomar

Angola : l’introduction en bourse de la société publique du pétrole se fera avant 2022

 
MINES

Ghana : après une année 2019 solide, Golden Star s’attend à produire près de 210 000 onces d’or en 2020

Zambie : ERG suspend ses activités à la raffinerie de cobalt et cuivre Chambishi Metals

Afrique du Sud : Orion Minerals cherche un partenaire de coentreprise pour le projet Prieska

Namibie : Weatherly veut fermer la mine de cuivre Tschudi, des centaines d'emplois menacés

 
TELECOM

La Tunisie a signé un accord avec l’Inde pour l’installation d’un centre d’innovation TIC dans le pays

Congo : Léon Juste Ibombo exige des corrections aux manquements constatés sur le réseau de fibre optique Congo-Gabon

Le secteur algérien des télécommunications intéresse l’Agence américaine du commerce

Les services télécoms demeurent perturbés au Malawi suite à un incendie dans les locaux de MTL à Lilongwe

 
TRANSPORT

Au Cameroun, la route a fait 937 morts en 2019, en baisse de 41 % en 8 ans

Maroc : la construction de la 2e autoroute de 519 millions USD, qui relie Rabat et Casablanca, va démarrer cette année

Nigeria : le port en eau profonde de Lekki, mégaprojet de plus de 1,6 milliard USD, commencera ses opérations en 2022

Air Zimbabwe réceptionne son premier Boeing 777-200, mais l'horizon reste incertain

 
ENTREPRENDRE

Afrique du Sud : Aisha Pandor digitalise les services d'entretien ménager

Guinée : Mohamed Sylla fabrique un « séchoir solaire » pour commercialiser les fruits séchés

Bénin : Chaldia Agossou produit des semences écologiques pour développer l’agriculture durable locale

Kenya : Eric Muthomi produit et commercialise la farine de banane

 
MULTIMEDIA

27 accords à 8,4 milliards $ conclus lors du sommet Afrique-Royaume-Uni (vidéo)

Le Nigeria adopte le visa à l’entrée pour les Africains (Vidéo)

#LesEclairagesDEcofin : le Brexit... quelle incidence sur l'Afrique ? (Vidéo)

Le corridor routier Lagos-Abidjan, long de plus de 1 000 km, démarrera d’ici 2 ans (#Lechiffredujour)

 
FORMATION

Erythrée : la Suisse accorde 6 millions de dollars pour soutenir l'enseignement et la formation professionnels

Maroc : accord avec le Royaume-Uni, en marge du Sommet UK-Afrique pour l’ouverture de trois écoles d’ici 2025

Seulement 2% des étudiants africains se spécialisent dans les filières agricoles, alors que le secteur emploie 60% de la population (Banque mondiale)

France université numérique propose un cours en ligne grand public de l’Université de Liège sur les techniques d’irrigation

 
COMM

Afrique : le groupe ViacomCBS change de patron sur le continent

L’Union africaine de radiodiffusion veut faire baisser les prix des droits de diffusion des compétitions de la CAF pour les diffuseurs du continent

Afrique subsaharienne : d’après Facebook, DJ Arafat est toujours l’influenceur le plus populaire

Nigeria : les autorités signent un accord de coopération avec l’institution faîtière des professionnels du cinéma français

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique