Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Le premier actionnaire d'Ecobank dément l'existence d'une enquête sur la manipulation des taux de change

(Agence Ecofin) - Ecobank Transnational Incorporated a reçu le soutien de Nedbank, qui a démenti l’existense d'une enquête, pour déterminer si la banque a manipulé ses taux de change notamment sur ses opérations au Nigéria, afin de donner plus de poids à ses résultats en dollars américains. 

Selon Mfundo Nkhulu, le directeur général des opérations chez Nedbank, le premier actionnaire du groupe bancaire panafricain, des discussions avec Ecobank lui permettent de conclure qu'aucune enquête n'avait été ouverte dans ce sens au Nigéria, apprend-on des propos rapportés par la presse sud-africaine. 

Les investisseurs sud-africains sont très sensibles à l'exposition que leurs entreprises peuvent avoir au Nigéria, un pays où les régulateurs sont connus pour infliger des amendes lourdes, et qui nécessitent d'importantes débauches de négociations pour parvenir à un accord. 

Le Financial Reporting Council, l'entité nigériane qui évalue la pertinence des rapports financiers effectués par les entreprises, ne s'est pas encore prononcée depuis la sortie de l'information. Toutefois des données consultées par l'Agence Ecofin semblent confirmer que des vérifications tout au moins, sont faites par certains de ses cadres, sur la manière dont Ecobank a publié ces résultats. 

Tout est parti d'une révélation faite par Altu Sadie, un ancien responsable du groupe basé à Lomé et devenu lanceur d'alerte. Ce dernier faisait remarquer qu'Ecobank a, au contraire des autres banques nigérianes, utilisé le taux de change officiel pour consolider ses résultats, en dépit des réalités du marché et des recommandations des experts comptables. 

Ecobank a nié en bloc toute action malveillante et a indiqué que le choix de recourir aux taux de change officiel (qui est très différent des taux réels du marché) est une question de philosophie interne et de principes de gouvernance qui lui permettaient d’utiliser des taux officiels, notamment celui de la Banque centrale.

Mais ses responsables n'ont pas expliqué l'opportunité de ce choix et surtout, ont indiqué qu'en novembre ils ont décidé de se rallier aux taux de change du marché, sans là aussi expliquer les arbitrages qui ont encadré cette décision. La publication par le groupe bancaire de ses performances pour l'année 2018 sera à suivre.

Il devrait logiquement utiliser le taux de change des opérations sur le marché pour consolider ses résultats. Dans des rapports financiers précédents, on a pu constater que lorsque le taux de la banque centrale n'était pas utilisé, les performances étaient moins valorisantes.

 Idriss Linge


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

Algérie : la croissance économique s’est légèrement améliorée en 2018, à 1,5 %

Mali: le ministre de l'Economie et des finances, Boubou Cissé, nommé Premier ministre

L’Egypte prévoit d’emprunter 48 milliards de dollars durant l’exercice 2019-2020  

Algérie: cinq milliardaires arrêtés pour suspicion de corruption, selon la télévision nationale

 
AGRO

Kenya Breweries pourrait accroître le prix de la bière Tusker si la pression fiscale augmente

Maroc : trois barrages seront édifiés dans le Nord afin d'améliorer l’approvisionnement en eau

Afrique du Sud : l’industrie bovine retrouve l’accès à 10 marchés d’exportation

Afrique du Sud : la perspective d’augmentation des droits de douane sur la volaille inquiète

 
ELECTRICITE

Nigeria : PAS Solar a levé 10 millions $ pour électrifier 150 000 ménages  

Afrique du Sud : le Trésor décaisse 355 millions $ pour permettre à l’Eskom de faire face à ses obligations

La Centrafrique obtient 45 millions $ de la Banque mondiale pour une centrale solaire de 25 MW

Zimbabwe : trois producteurs indépendants ambitionnent d’implanter 100 MW de centrales solaires

 
HYDROCARBURES

Soudan du Sud : 3 milliards $ d'investissements nécessaires pour développer le secteur énergétique

Egypte : le ministère des Finances annonce une nouvelle réduction des subventions au carburant et à l'électricité

Maurel & Prom publie une mise à jour opérationnelle de ses activités au Gabon et en Tanzanie pour le compte du premier trimestre

Le pétrolier britannique MX Oil change de nom et devient ADM Energy

 
MINES

La BAD soutient la lutte contre le travail des enfants dans les mines de cobalt en RDC

Madagascar : les populations s’opposent au développement du projet Toliara

RDC : Glencore nomme un nouveau PDG pour sa filiale Katanga Mining

Afrique du Sud : le nouveau gros diamant récupéré par Petra à Cullinan pèse 209,9 carats

 
TELECOM

Ouganda: l’Etat envisage de renoncer au passif financier de 136,4 millions $ d’Uganda Telecom afin d’accélérer sa vente

Huawei prépare Maurice pour la 5G

Algérie: perturbations annoncées dans les télécoms dès le 28 avril 2019 avec la grève nationale des agents du secteur

Amr Talaat annonce la 5G au Caire en Egypte dès juin, pendant la Coupe d'Afrique des Nations de football 2019

 
COMM

Canal+ Afrique ajoute Mezzo à ses bouquets de télévision payante

Congo : Vivendi lance une salle CanalOlympia à Brazzaville

Classement des 10 premiers pays africains en matière de liberté de la presse, selon Reporters Sans Frontières

Netflix va ajouter sa première série animée africaine à sa plateforme

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique