Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BGFIBank Gabon : un résultat net en hausse de 14%

  • Date de création: 13 mars 2017 18:03

(BGFIBank) - Le Conseil d’Administration de BGFIBank Gabon, réuni à Libreville le 10 mars 2017 sous la présidence de monsieur Henri-Claude OYIMA, a arrêté les comptes de l'exercice 2016 marqués par une belle performance malgré un environnement économique contrasté.

Ainsi l'année 2016 s'est achevée sur un bénéfice net de FCFA 16 milliards, en hausse de 14% par rapport à l'exercice 2015. Cette hausse résulte de la croissance du Produit Net Bancaire de 15%. Les Crédits à la clientèle se sont établis à FCFA 785 milliards en hausse de 6%, des dépôts de la Clientèle de FCFA 939 milliards en baisse de 3% et un coefficient brut d'exploitation à 50%.

Par ailleurs, suite à la fraude aux cartes Visa prépayées déjouée par la Banque, le Conseil d’Administration a transformé en opportunités ce qui, pour certains, pourrait ressembler à des menaces. Ainsi le Conseil d’Administration a mis en place de nouvelles règles de gouvernance pour garantir la performance de la banque. L'année 2017 est désormais placée sous le signe du Renforcement.

Ce renforcement s'appuiera sur :

  • le Capital Humain mobilisé autour des valeurs fondamentales du Groupe (Travail, Intégrité, Transparence, Responsabilité, Esprit d’Equipe), et motivé par la Recherche Perpétuelle de l’Excellence ;

  • la Croissance par un recentrage sur les métiers fondamentaux de la banque, banque des entreprises et des particuliers haut de gamme ;

  • la Gouvernance optimisée avec une nouvelle organisation autour de trois pôles : Opérationnel, Support et Contrôle, chaque Pôle étant placé sous la supervision directe d'un Directeur Général Adjoint, la nomination de trois nouveaux Directeurs ( Audit Interne, Risques et Contrôle Permanent, et Conformité ), la reprise du fonctionnement des Filières en lien avec la Holding, société tête du Groupe ;

  • le Système d’Information réorganisé et repensé avec le regroupement au sein de BGFI Services de toutes les plateformes et activités communes au Groupe, d'une part, et le renforcement de la Sécurité des Systèmes d’Information par la signature de nouveaux contrats, d'autre part. Les partenaires associés à cette nouvelle gouvernance des Systèmes d’Information sont Oracle, Airbus Cyber Sécurité, et Ernest & Young.

En ce qui concerne la fraude à la carte Visa prépayée, les missions d’investigations menées par les audits internes et externes ont permis :

  • d’identifier les zones de vulnérabilité de la banque, sources génératrices de l’incident ;

  • de circonscrire le périmètre de la fraude, d’établir que sur les 100 cartes identifiées, 59 d'entre elles ont fait l'objet des retraits dans la nuit du 3 au 4 février 2017 notamment en Suisse, en Allemagne, au Luxembourg et en France pour un montant global de FCFA 1,9 milliard.

A l'issue de ces missions, de nouveaux dispositifs devant assurer la continuité des activités de BGFIBank Gabon ont été mis en place, à savoir :

  • Restriction des cartes visas prépayées exclusivement sur les GAB du réseau BGFIBank et blocage des paiements ;

  • Installation de 3D Secure permettant de sécuriser les paiements en ligne ;

  • Changement de tous les mots de passe des serveurs et applications Informatiques et Monétiques ;

  • Limitation des accès aux salles informatiques ;

  • Renforcement de la sécurité informatique, par le développement de solutions d’identification forte ;

  • Renforcement des contrôles et des procédures d’alerte ;

  • Renforcement de l’organisation et de la gouvernance du dispositif de prévention des risques opérationnels pour en développer la transversalité et mieux prendre en compte le risque de fraude ;

  • Arrêt des contrats avec les revendeurs et autres sous agents des cartes Visa Prépayées ;

  • Arrêt des prestations externalisées sans l'accord du Conseil d’Administration ;

  • Dépôt de trois plaintes : Police Judiciaire gabonaise, Interpol, Europol et brigade financière de France ;

  • La révocation de Monsieur Edgar Théophile ANON en qualité d’Administrateur Directeur Général ;

  • Reconduction de Monsieur Emmanuel BERRE et Madame Marie-Ange NDOUNGOU, Directeurs Généraux Adjoints, agréés COBAC, aux fins d'assurer l'intérim de la Direction Générale de la banque, ce, jusqu'à la nomination d'un Directeur Général. La Direction Générale exercera cet intérim sous la surveillance étroite et le contrôle permanent du Conseil d’Administration.

004 in


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

Le FMI se prépare à supprimer la limite d’âge applicable au poste de directeur général de sorte à ouvrir la voie à une candidature bulgare

Rwanda: la Banque centrale envisage l'émission d'une monnaie électronique pour améliorer les transactions financières

Afrique du Sud: le gouvernement envisage de réaliser de nouvelles coupes budgétaires au cours des prochaines années

Soudan: Abdalla Hamdok devient le premier 1er ministre de l'ère post-Béchir

 
AGRO

Kenya : les exportations de thé en chute de 31 % dans le mois de juin

Zimbabwe : record en vue pour les livraisons de tabac en 2019

Afrique du Sud : la production de myrtilles devrait connaître une hausse de 45% en 2019

Afrique du Sud : l’inquiétude monte dans l’industrie de la laine face à l’interdiction chinoise

 
ELECTRICITE

Le Nigeria ambitionne de connecter son réseau électrique à celui de 8 pays d’Afrique de l’Ouest

Congo-Kinshasa : la libéralisation du secteur électrique entravée par l’absence de cadre opérationnel

Egypte : Lekela a achevé la mobilisation financière de la centrale éolienne de West Bakr

RDC : Félix Tshisekedi appelle à lever le paradoxe de l’électricité, 100 GW de potentiel pour 1 GW disponible

 
HYDROCARBURES

Soudan du Sud : Salva Kiir met en garde les compagnies pétrolières contre la mauvaise gestion

103 milliards $ d’investissements attendus dans le secteur africain du gaz naturel liquéfié, avant fin 2019

Nigeria : le président Buhari limoge le ministre du Pétrole Ibe Kachikwu

L’OPIC finalise son accord de prêt de 40 millions $ avec la société énergétique sud-africaine Renergen

 
MINES

Mali : vers une coentreprise entre Altus et Glomin sur les projets aurifères Lakanfla et Tabakorole

Tanzanie : Katoro Gold veut céder ses projets aurifères Imweru et Lubando

Le Mali adopte un nouveau code minier pour augmenter la contribution des mines à l’économie

L’avalanche de nouvelles sources d’approvisionnement n’augure pas d’un bon avenir pour le lithium (CRU)

 
TELECOM

Sénégal : le gouvernement investit 50 milliards FCFA pour l’aménagement numérique du territoire

Selon Gartner, les smart cities, l’IoT et les satellites en orbite basse transformeront le monde des affaires en Afrique d’ici 2029

Harriet Thompson : « la Grande-Bretagne porte un grand intérêt au secteur nigérian des TIC »

Nigeria : 693 tours télécoms menacées de destruction par la NCC, après les 7 000 de la NCAA

 
FORMATION

L’Université Senghor d’Egypte lance un cours en ligne grand public sur la paix et la sécurité en Afrique francophone

Les universités anglophones sont les plus présentes sur le Web en Afrique, selon le classement Webometrics

Tchad : 19 établissements privés de l’enseignement supérieur fermés

Le Centre pour la science et l’environnement organise deux formations sur la gestion des eaux usées en milieu urbain en Afrique du Sud

 
COMM

Afrique : l'influence chinoise croissante sur le paysage médiatique ouvre un nouveau champ de bataille avec les USA

Warner Music confie le marketing digital de sa filiale sud-africaine à l’agence locale Flume

MultiChoice baisse les prix de ses bouquets de télévision pour résister à Netflix

L'Algérie expulse Ahmed Benchemsi de Human Rights Watch

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique