Ecofin Finance

La filiale au Nigéria du sud-africain Standard Bank a vu sa valorisation boursière progresser de 222,7% en trois ans

La filiale au Nigéria du sud-africain Standard Bank a vu sa valorisation boursière progresser de 222,7% en trois ans

(Agence Ecofin) - Stanbic IBTC, la filiale au Nigéria du groupe sud-africain Standard Bank a vu sa valorisation progresser de 222,1% en trois ans, sur le Nigerian Stock Exchange où elle est cotée, a pu constater l'Agence Ecofin sur des indicateurs de marchés.

C'est la performance la plus importante observée dans le groupe des 30 banques cotées les plus valorisées sur les marchés financiers africains. Pour les investisseurs qui sont restés dans le capital de la banque tout au long de cette période, cela représente une plus-value potentielle de 342,3 milliards de nairas soit environ 930 millions $.

 Cette progression fulgurante a débuté le 1er mars 2017, et n'a presque jamais été interrompu, même si on note que, depuis le pic du 1er juin 2018, lorsque la valeur de son action a atteint 52 nairas, la cote de Stanbic IBTC n'a plus beaucoup évolué.

L'analyse suggère que le marché pourrait se préparer à une correction du titre et donc à une baisse de sa valeur boursière. Jusqu'en 2017, le bénéfice net du groupe a connu une progression moyenne de 32%, avec amélioration record de 87,5% entre 2016 et 2017. Rien que pour les 9 premiers mois de 2018 s'achevant fin septembre, le niveau des bénéfices net de 2017 (46,2 milliards de nairas) était déjà dépassé à 58 milliards de nairas.

Mais à ce niveau de valorisation, Stanbic pourraient voir des investisseurs tirer profit de la plus-value générée avant l’éclatement de cette bulle. Son ratio de cours/bénéfice à 9,5 représente près de deux fois celui du secteur bancaire cotée. Plusieurs autres indicateurs suggèrent une performance hors normes, par rapport à la valeur que le consensus des acteurs du marché donne au secteur bancaire nigérian.

Idriss Linge


Ecofin Finance     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance / Gestion Publique