Ecofin Finance

Au 31 mars 2017, les investisseurs privés étrangers détenaient 46,4 milliards de FCFA sur les emprunts obligataires du Cameroun

(Agence Ecofin) - Au 31 mars 2017, la valeur de l'encours des titres déténus par des investisseurs étrangers sur les emprunts obligataires du Cameroun (ECMR 2013-2018, ECMR 2014-2019 et ECMR 2016-2020), etait de 46,4 milliards de FCFA, a-t-on appris de la note de conjoncture sur la dette publique camerounaise, publiée par la Caisse Autonome d'Amortissement.

Cet engagement des privés étrangers sur les emprunts obligataires cotés sur la Douala Stock Exchange, ne doit pas être confondu avec l'encours de la dette extérieure constitué de l'eurobond émis en 2015 sur le marché international des capitaux, qui est coté sur la Bours des valeurs d'Irlande, et dont le montant équivalait, sur la période de référence, à 450,4 milliards de FCFA.

Au total, le stock de la dette commerciale de l'Etat du Cameroun, détenu par des investisseurs étrangers, était de 820 milliards de FCFA à la fin du premier trimestre 2017. Parmi les gros prêteurs du Cameroun, hors emprunt souverain, on retrouve le chinois Polythechnologie (113,8 milliards de FCFA) et les banque Belfius de Belgique et Deutsche Bank d'Espagne pour chacun près de 48,6 milliards de FCFA.

Les conditions de taux et les maturités liées à ces différentes dettes commerciales ne sont pas rendues publiques. Mais selon les perspectives du gouvernement, la dette commerciale du Cameroun devrait continuer de baisser sur les cinq prochaines années.

Idriss Linge


Ecofin Finance     


Player


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance / Gestion Publique
BoutonRS
Player


App Agence
Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android