Ecofin Finance

Emprunt obligataire de 1,5 milliard de dirhams d'Attijariwafa Bank pour son expansion en Afrique subsaharienne et au Maghreb

(Agence Ecofin) - Le groupe bancaire marocain Attijariwafa Bank a publié jeudi 8 décembre, la note d'information relative à son emprunt obligataire de 1,5 milliard de dirhams (148,2 millions $). L'offre cible exclusivement les investisseurs qualifiés de droit marocain, et porte sur 15 000 titres, d'une valeur nominale de 100 000 dirhams chacune. Elles porteront jouissance dès le 23 décembre 2016.

L'opération est assortie de maturités de 7 et 10 ans, avec des taux variables selon les tranches (huit au total) qui viendront s'ajouter au taux nominal, déterminé en référence au taux de 7 ans, calculé à partir de la courbe secondaire des bons du Trésor telle que publiée par la banque centrale marocaine (Bank Al-Maghrib) en date du 5 décembre 2016, soit 2,79%. Les souscriptions seront ouvertes du 14 au 16 décembre 2016.

Le groupe majoritairement contrôlé par la holding d'investissement royale marocaine Société Nationale d'Investissement (SNI), explique que l'argent mobilisé lui permettra de poursuivre avec le renforcement de sa présence au Maghreb et le développement de ses activités en Afrique Centrale et Occidentale. Il s'en servira aussi pour le lancement de la 2ème étape de son développement africain à travers l’implantation dans certains pays anglophones à fort potentiel. Il n’est pas exclu à cet effet qu’un accord soit annoncé en Zambie, où le roi Mohammed VI effectue une visite officielle dès ce vendredi 9 décembre.

C'est le quatrième appel public à l'épargne effectué par ce groupe qui est l’un de ceux progressant le plus en Afrique. Son assemblée générale du 30 mai 2014 l'avait autorisé à mobiliser jusqu'à 7 milliards de dirhams. Il a déjà émis pour 3,2 milliards de dirhams d’obligations. Rappelons que parmi ses acquisitions récentes, Attijariwafa Bank travaille à finaliser la reprise de Barclays Egypt qui pourrait lui coûter près de 400 millions $.

Idriss Linge


Ecofin Finance     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance / Gestion Publique