Ecofin Finance

L'Afrique subsaharienne a constitué un relais de croissance confirmé pour le groupe BMCE Bank

(Agence Ecofin) - Le réseau des banques contrôlé par le groupe marocain BMCE Bank a constitué un relais de croissance affirmé, durant la période d'exploitation allant du premier janvier au 30 juin 2014. En tête de liste des filiales concernées par cette catégorie, on retrouve le groupe Bank of Africa.

Avec un produit net bancaire en progression de 14% à 182,8 millions €, un revenu brut d'exploitation en appréciation de 14,8% à 79 millions €, et un résultat net part du groupe de 30,6 millions €, en croissance de 33,5%, le groupe qui a son siège à Dakar a contribué pour près d’un quart dans les résultats de BMCE Bank tout au long du premier semestre, peut-on constater à la lecture des résultats consolidés du deuxième groupe bancaire marocain.

Bank of Africa représente aussi une perspective de croissance de revenus, au regard du renforcement de son maillage territorial suite à l’ouverture sur une année glissante de 38 nouvelles agences dans les différents pays d’implantation du groupe, portant la taille de  son réseau à 425 unités à fin juin 2014, chiffre qui a plus que doublé depuis son acquisition par BMCE Bank en 2008.

Les autres banques du groupe BMCE Bank située en Afrique au sud du Sahara ne sont pas moins bien comportées. La Congolaise de Banque a contribué, durant la période, à hauteur de 11,2 millions de dirhams au RNPG en progression de +21%, atteignant 11,2 millions de dirhams, contre 9,3 millions de dirhams au 1er semestre 2013. Pour sa part, Banque de développement du Mali a contribué au RNPG à hauteur de 25,1 MDH à fin juin 2014, en hausse de 23%.

Idriss Linge


Ecofin Finance     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance / Gestion Publique