Sénégal : la redevance sur les fréquences Tv chute de 20 à 2,5 millions de FCfa

(Agence Ecofin) - Au Sénégal, le président de la République, Macky Sall, a réduit la redevance annuelle pour les fréquences principales de télévision de 20 à 2,5 millions de francs Cfa, a annoncé le Conseil des diffuseurs et éditeurs de presse du Sénégal (Cdeps). La redevance pour les fréquences dérivées passe à un million.

« C'est le lieu de nous féliciter de la décision que vous avez prise », a affirmé le président du Cdeps, Madiambal Diagne (photo) qui présentait les vœux de Nouvel an au chef de l’Etat et aux membres du gouvernement.

Madiambal Diagne s’est aussi réjoui de la décision du président de République d’effacer la dette fiscale des entreprises de presse, contractée avant le 31 décembre 2013. Le président du Cdeps y voit une « volonté d’aider les médias à sortir de la situation de sinistre » dans laquelle ils se trouvent.

Mais pour Madiambal Diagne, il reste à renforcer les moyens pour « assurer un meilleur financement de l'audiovisuel public ». Il a appelé le chef de l'Etat à consolider « les missions du Conseil national de régulation de l'audiovisuel, en lui confiant l'une de ses fonctions naturelles dont il reste privé : la gestion et l'attribution des fréquences audiovisuelles ».

Lire aussi 

16/01/2014 - Sénégal : les médias appelés à payer une redevance sur les dépêches d’informations


Ecofin Comm     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Comm