Ecofin Comm

L’Afrique du Sud a le marché de la télévision le plus rentable en Afrique et cela pourrait continuer jusqu’en 2021 (PwC)

L’Afrique du Sud a le marché de la télévision le plus rentable en Afrique et cela pourrait continuer jusqu’en 2021 (PwC)

(Agence Ecofin) - Avec des revenus s’élevant à près de 1,6 milliard de dollars en 2016, le marché sud-africain de la télévision est celui enregistrant le plus de revenus sur le continent africain. Plus intéressant, la nation arc-en-ciel continuera de dominer l’industrie continentale de la télévision jusqu’en 2021, où les chiffres du secteur de la télévision atteindront environ 3,9 milliards de dollars. Ces informations sont révélées par le dernier rapport du cabinet d’audit PricewaterhouseCoopers (PwC) sur les perspectives économiques des marchés africains des médias et du divertissement.

Selon le rapport, le secteur de la télévision connaîtra un taux de croissance annuel moyen de 4,6% sur les cinq prochaines années. Cette croissance sera stimulée par l’augmentation de la pénétration de la télévision payante chez les Sud-africains. En effet, contre 57,5% de foyers sud-africains utilisant la télévision payante en 2016, la nation arc-en-ciel devrait compter 59,9% d’abonnés à la télévision payante en 2021.

Aussi, si la télévision par satellite continuera de dominer le marché sud-africain, l’émergence de la télévision numérique terrestre (TNT) et de la télévision par internet (IPTV), feront passer les chiffres de ce mode de consommation (télévision satellite) à 93,6 % des abonnements contre pratiquement 100% actuellement. Ces statistiques donnent une indication sur les différentes tendances qu’on pourrait observer sur le marché africain de la télévision.

En effet, si malgré les progrès de l’IPTV en Afrique du Sud, qui a la deuxième connexion Internet la plus performante du continent, selon M-Lab, la télévision par internet n’arrive pas à réduire significativement la part de la télévision par satellite, on est en droit de ne pas attendre d’exceptionnels progrès de l’IPTV sur le continent africain, pour les cinq prochaines années. Par ailleurs, le monopole de la télévision par satellite risque de continuer pendant longtemps, lorsqu’on prend en compte le fait, qu’en plus de la faible progression de l’IPTV, l’avènement de la TNT à l’échelle africaine n’est pas encore certain.

L’Afrique du Sud, un des pays les plus avancés sur la transition vers la télévision numérique, n’achèvera sa migration qu’en 2018, selon le rapport.

Intitulé « PwC Entertainment and Media Outlook 2017-2021 : An African perspective », le rapport fournissant ces chiffres a étudié les marchés nationaux clés des industries constituant les secteurs des médias et du divertissement. Les données fournies sont le résultat d’études des chiffres des domaines de la radio, de la télévision, de la presse écrite, du cinéma, de la musique, du eSport et de l’édition (industrie du livre). PwC a étudié ces différents secteurs en Afrique du Sud, au Nigéria, au Kenya, au Ghana et en Tanzanie.

Servan Ahougnon


Ecofin Comm     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Comm
BoutonRS
App Agence
Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android
App Agence
Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android