Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Canal+ continue de reculer en France et de progresser en Afrique

  • Date de création: 12 mai 2016 08:08

(Agence Ecofin) - Canal+ a gagné 500 000 nouveaux abonnés en Afrique en 1 an, soit entre mars 2015 et mars 2016. Le groupe français de télévision payante a désormais dépassé les quelques 2 millions d’abonnés sur le continent.

Cette part africaine était avancée jusqu’en février dernier, alors que Canal+ comptait environ 5,5 millions de clients hors de la France. Ces chiffres ont été actualisés ce 11 mai 2016, avec les résultats sur le premier trimestre 2016, publiés par le groupe vivendi, propriétaire de Canal+.

Le groupe de télévision enregistre sa plus forte performance en Afrique. Ici, la progression annuelle de 500 000 nouveaux abonnés a largement dépassé la croissance générale du groupe qui se situe à 170 000 nouveaux abonnés sur l’ensemble des marchés. La France continue d’afficher un résultat négatif avec une perte de 183 000 abonnés en 3 mois. C’est essentiellement grâce au marché africain que le portefeuille mondial de Canal+ atteint 15,4 millions d’abonnements. Vivendi parle d’ailleurs de « très bonnes performances des activités de télévision payante en Afrique ».

Voilà une tendance qui dure depuis 2 ans. Canal+ recule en France et progresse rapidement sur le continent africain. De 2013 à aujourd’hui, le nombre d’abonnés est passé de 700 000 à plus de 2 millions. En janvier dernier, Jacques du Puy, président de Canal+ Overseas, la division internationale de Canal+, annonçait que le marché africain connaît une croissance moyenne de 30% par an, soit un supplément de 500 000 nouveaux abonnés. « Cela ne sera pas comme ça tous les ans, mais nous sommes sur une pente de croissance forte », avait-il avoué, sans donner l’équivalent financier de ces performances. Jérôme Bodin, analyste de la banque Natixis, prédisait en 2014 que le résultat d’exploitation brut de Canal+ en Afrique passerait de 60 à 150 millions d’euros environ en 2018.

Dans tous les cas, « Vivendi a décidé que l’Afrique était une zone d’investissement prioritaire », avait dit Jacques du Puy. L’objectif est d’abonner un foyer sur deux raccordés à l’électricité, afin d’atteindre 5 millions d’abonnés dans les prochaines années, selon David Mignot, directeur général pour l’Afrique de Canal+ Overseas.

Cette ambition justifie l’offensive de Canal+ sur le continent. D’une part, les prix ont été revus à la baisse. La parabole est désormais gratuite et l’abonnement mensuel a atteint 5 000 F.Cfa. D’autre part, l’offre s’est renforcée avec l’introduction de 25 nouvelles chaînes Tv dans les bouquets de Canal+ en 2015. Le groupe a aussi pénétré le marché en proposant des formules de payement via le téléphone mobile, l’objectif étant de faciliter l’accès aux services pour réduire le taux de désabonnement. Celui-ci reste plus élevé qu’en Europe, ce qui fait la complexité du marché africain malgré son fort potentiel de croissance.

Assongmo Necdem

Lire aussi:

26/01/2016 - Canal+ intègre le comité de direction de la société nigériane iROKO, géant africain de la VoD  

15/01/2016 - Canal+ diffusera sa chaîne A+ en dehors d’Afrique, pour les diasporas africaines

11/09/2015 - Canal Plus va diffuser la TNT en Afrique francophone grâce aux satellites d’Eutelsat

04/05/2015 - Le groupe Canal+ dévoile ses ambitions pour la Guinée

25/03/2015 - Canal+ porte son offre africaine à près de 200 chaînes Tv


Ecofin Comm     


 
GESTION PUBLIQUE

Afrique du Sud: le ministère de l'Environnement élabore une stratégie d'adaptation au réchauffement climatique

Le Zimbabwe mobilise 500 millions $ auprès de banques internationales pour réduire la pénurie de liquidités

Soudan: l’Arabie saoudite dépose 250 millions de dollars à la Banque centrale

Ghana: le gouvernement signe un accord avec Ethiopian Airlines pour la création d'une nouvelle compagnie aérienne nationale  

 
FINANCE

La BAD, associée au MFW4A et à la GIZ, soutient le marché de l’assurance en Afrique de l’Ouest et Centrale

Atlantique Assurances lance une offre dédiée aux agriculteurs de coton

Kenya: NIC Bank annonce un bénéfice en baisse de 4,3% au 1er trimestre 2019, à 9,2 millions $

Oragroup annonce des résultats 2018 en forte progression et la nomination d’un nouveau DG

 
AGRO

Zimbabwe : Delta Corp se tournera vers ABInBev pour obtenir des intrants pour ses activités

La Tanzanie veut porter sa production rizicole à 4,5 millions de tonnes d’ici 2030  

Nigeria : la banque centrale forme un comité pour dynamiser l’industrie textile  

Sénégal : les producteurs de la région de Kaffrine mieux outillés grâce à l’information climatique

 
ELECTRICITE

Le Sénégal désire s’inspirer de la Tunisie pour le rachat de l’électricité renouvelable auprès des particuliers

Ethiopie : le manque d’eau dans les barrages contraint le pays à des délestages et à la diminution de ses exportations

La Namibie désire satisfaire elle-même 80% de sa demande électrique d’ici 2022

La Banque mondiale exclut pour 15 mois, la compagnie Sieyuan Electric pour fraudes

 
HYDROCARBURES

Des actionnaires de Shell demandent à la société de modifier sa politique climatique, Shell refuse et obtient du répit

Libye : en avril, une hausse des recettes pétrolières

Tunisie : Serinus Energy annonce la reprise de ses activités d'exploitation de pétrole et de gaz

Nigeria : la police de l’Etat de Rivers révèle que cinq travailleurs du secteur pétrolier ont été enlevés

 
MINES

Maroc : la production de plomb a augmenté de 34,2% en 2018

Afrique du Sud : Amplats veut vendre ses mines Twickenham et Bokoni

Zambie : le président menace de rompre ses partenariats avec les compagnies étrangères

Afrique du Sud : l’AMCU n’obtient pas l’annulation de la transaction entre Sibanye et Lonmin  

 
TELECOM

L’Angola utilisera les satellites d’observation de la terre d’Airbus pour la surveillance de son territoire

MTN Côte d’Ivoire dote l’Agence Ivoirienne de Presse de matériels informatiques et numériques

Les Seychelles envisagent une stratégie pour développer la technologie financière

Ouganda: MTN remporte le marché de fourniture de l’accès à Internet aux députés, évalué à 16,5 millions de shillings par mois

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Comm