Burundi : les autorités veulent que la musique nationale bénéficie d’une meilleure exposition médiatique

Burundi : les autorités veulent que la musique nationale bénéficie d’une meilleure exposition médiatique

(Agence Ecofin) - Au Burundi, les autorités veulent augmenter la visibilité médiatique de la musique locale en veillant à ce qu’elle soit autant diffusée que la musique étrangère sur les médias audiovisuels nationaux. C’est ce qu’a déclaré Léonard Sinzinkayo, directeur général de la culture, au sein du ministère burundais de la Culture et des Sports, le 1er juillet dernier.

« Nous voulons qu'il y ait un maximum de quotas en faveur de la diffusion de la musique burundaise sur les antennes des radios et télévisions émettant à partir de notre pays car nous avons l'impression que la musique étrangère prend plus de place. Dans cette perspective, nous envisageons d'approcher les autorités médiatiques concernées pour des pourparlers visant à rectifier cette situation.», a précisé Léonard Sinzinkayo.

Actuellement, les autorités burundaises négocient la mise en œuvre des quotas avec les médias émettant du Burundi.

Servan Ahougnon


Ecofin Comm     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Comm