Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Risques politiques grandissants en Afrique : les solutions assurantielles d’Ascoma

  • Date de création: 28 janvier 2019 08:27

(ASCOMA ) - Depuis plusieurs années, l'instabilité politique gagne de nombreux pays, notamment sur le continent africain. À ce regain de tension s'ajoutent aujourd'hui des menaces terroristes et leurs conséquences dramatiques : violences, pillages, émeutes et de nombreux dégâts matériels. Mais ces risques sont-ils couverts par vos polices d'assurance ?

La réponse est « non ». En effet, les couvertures conférées par les polices d’assurance « Globale Dommages » classiques excluent les dommages causés lors d’attaques terroristes.

La situation n’est guère meilleure concernant les risques de grèves, émeutes et mouvements populaires, qui ne sont couverts que très partiellement avec, notamment, l’exclusion absolue des risques de pillage.

C'est pourquoi Ascoma a recherché pour ses clients des solutions adaptées à l’Afrique auprès des assureurs internationaux spécialisés. Ce contrat « Risque Politique » permet de garantir les risques liés à toute décision ou événement national d’ordre politique, pouvant générer des pertes économiques, financières ou commerciales. Les secteurs d’activités concernés sont - à titre indicatif et non exhaustif : l’hôtellerie et la restauration, la vente (supermarchés et boutiques), les centres commerciaux, les activités culturelles et de loisirs (cinéma, théâtre), les activités de transports (gares et aéroports), les industries, les concessionnaires de véhicules, les banques.

Deux options d’assurances sont proposées dans ce cadre : le FPV (Full Political Violence) ou le FPR (Full Political Risks).

La garantie «Full Political Violence» ou « Violence Politique » couvre les dommages qui résultent des :

  • Actes de sabotage et terrorisme,
  • Grèves, émeutes et mouvements populaires,
  • Actes de malveillance,
  • Insurrections, révolutions ou rébellions,
  • Mutineries et/ou coups d’Etat,
  • Guerres et guerres civiles.

La garantie «Full Political Risk» ou « Risque Politique » est plus large. Elle couvre les dommages inclus dans la garantie FPV, mais couvre également les risques liés aux situations suivantes :

  • Confiscation,
  • Nationalisation,
  • Privation,
  • Expropriation.

Ascoma est à même de vous accompagner et d’étudier comment couvrir ces dommages dans le cadre de votre activité.

Implanté sur le continent depuis plus de 60 ans, le Groupe Ascoma bénéficie, à travers chacune de ses filiales, d'une connaissance approfondie du marché local : risques spécifiques, réglementation des assurances, capacités et solidité des compagnies.

Ascoma en bref

Ascoma est un Groupe international et indépendant de courtage d’Assurances qui regroupe plus de 700 collaborateurs répartis dans 24 pays (dont 22 en Afrique). Ascoma met à disposition de ses clients des équipes hautement qualifiées, formées à la gestion des risques de l’entreprise et du particulier, capables de définir des solutions d’assurances sur mesure. Le Groupe Ascoma est également partenaire des plus grands courtiers mondiaux, ce qui lui permet d’accompagner ses clients partout où ils exercent.


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

Le Soudan met fin à plus de 30 ans de pouvoir militaire

Niger : la Halcia a déjà enregistré plus de 180 plaintes pour corruption depuis le début de l’année

Angola: le gouvernement espère privatiser plus de 86% de ses compagnies publiques, d'ici 2020

Changement climatique : vers un forum annuel pour encourager les investissements climatiques en Afrique

 
AGRO

Les producteurs latino-américains pourraient aussi fixer un prix minimum pour le cacao

Ouganda : le gouvernement dévoile sa stratégie pour booster le secteur textile

L’Afrique sera la zone qui connaîtra la plus forte croissance de sa consommation de riz, d’ici 2028

Cameroun : Sosucam enregistre une production record de 124 000 tonnes de sucre au cours de la campagne 2018-2019

 
ELECTRICITE

Madagascar : le directeur général de la Jirama limogé par le Conseil des ministres

Cameroun : la ville de Yaoundé vit au rythme des coupures d’électricité suite à une panne géante

Ghana : le Karpowership de 470 MW déplacé à Sekondi pour diminuer les coûts de production de l’énergie

Nigeria : le Sénat favorable à une recapitalisation des DisCos avec une cession de 40% des parts de l’Etat

 
HYDROCARBURES

La Chine s’engage à porter la production pétrolière du Nigeria à 3 millions b/j, d’ici 2023

L’Egypte veut porter à 690 000 b/j sa production de pétrole brut et de condensat, avant fin 2019

Congo : deux entreprises locales annoncent la découverte d’un important gisement pétrolier

Nigeria : l’achèvement de la raffinerie de Dangote reporté en raison de problèmes d'importation d'acier

 
MINES

Botswana : le développement du projet de manganèse de K. Hill coûtera plus de 141 millions $ (étude)

Gabon : Alpha Centauri Mining lance une nouvelle chaîne de production d’or

Tanzanie : les exportations d’or reprennent à North Mara

IronRidge conclut un accord pour 40 000 m de forage sur ses actifs en Afrique

 
TELECOM

Huawei réagit à un article du Wall Street Journal qui l’accuse d’espionner des opposants politiques africains

A Cotonou, une journée d’orientation pour mieux comprendre les opportunités de formation et d’emploi dans le numérique

Huawei a présenté Harmony OS, son propre système d’exploitation pour smartphones qui remplacera Android

Telecom Egypt a signé un protocole d’accord technologique avec Huawei, ZTE et China Telecom

 
FORMATION

Les 15 meilleures universités africaines en 2019, selon le classement de Shanghai

Le spécialiste sud-africain de l'éducation Curro Holdings prévoit d'investir 14 millions $ sur le continent africain

Un atelier de formation au Kenya, destiné aux femmes africaines exerçant dans le domaine de la conservation de l’environnement

Le gouvernement égyptien propose des formations dans le domaine des technologies de l'information destinées aux personnes handicapées en Afrique

 
COMM

Afrique : Facebook étend sa lutte contre les infox diffusées sur sa plateforme au contenu en langues locales

Facebook voudrait payer des médias pour alimenter une section « infos »

Afrique subsaharienne : Disney confie l’ensemble de ses actifs audiovisuels de la région au patron de Fox Africa

Côte d’Ivoire : décès de l’artiste DJ Arafat suite à un accident à moto à Abidjan

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique