Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

La BAD invite les assureurs africains à saisir l’opportunité que représente le marché régional des capitaux

  • Date de création: 16 février 2018 14:11

(Agence Ecofin) - La Banque Africaine de Développement a saisi l'opportunité de la conférence annuelle de la FANAF (Fédération des sociétés d'assurance de droit national africaines) qui se déroulait ce mois de février à Kigali au Rwanda, pour présenter les opportunités d'investissement qu'offrent les marchés africains des capitaux aux assureurs de la région.

En déhors du Kenya et du Maroc, où les titres obligataires présents dans les portefeuilles d'investissement des sociétés d'assurance représentaient en 2016 l'équivalent 27,4% et 30,4% de l'ensemble du marché obligataire local, la situation est plus faible dans les autres pays africains où les sociétés d'assurance sont membre de la FANAF.

La Namibie est un cas exceptionnel ou les titres obligataires dans le portefeuille des sociétés d'assurance est supérieur à ceux offert par le marché local, même si leur volume est seulement à 4,3 milliards $, contre 5,1 milliards $ pour le Kenya et 14,3 milliards $ pour le Maroc.

Des opportunités existent pourtant, selon Cédric Mbeng Menzui, le coordonnateur de l'initiative africaine pour le développement des marché financiers, qui faisait la présentation.

Selon les données qu'il a présentées, 135 émetteurs d'obligations étaient présents sur les marchés africains des capitaux, avec un encours total de dette de 368 milliards $. Un indicateur important, c'est que la part des bons du trésor (avec de faibles maturités) est en train de baisser pour laisser place à des produits de placement de plus long terme.

Mais investir dans les obligations africaines présente un certain nombre de défis pour les assureurs africains. On retrouve déjà la faible liquidité des marchés obligataires de la région. Comparés à des marchés développés qui ont des volume de transactions journalières atteignant les 500 milliards $ (USA), les marchés africaine les plus solides comme l'Egypte et le Nigéria, sont respectivement à 1,7 milliard $ et 300 millions $ de transactions journalières.


Au delà des aspects liés aux marchés, les assureurs doivent faire avec une intégration africaine encore en chantier, avec pour conséquence des barrières à l'investissement, renforcées par l’absence de produit d'investissement adaptés et de mécanismes de couverture des risques de change, indispensables au vu de la diversité des monnaies africaines.

 Dans le même temps, les sociétés d'assurance de la FANAF n'exploitent pas suffisament l'opportunité qui leur est donnée d'investir jusqu'à 50% de leurs actifs.

Dans ce contexte, M. Mbeng Mezui n'a pas manqué de présenter l'indice des obligations africaines (ABABI) incorporé à l'Île Maurice. Ce produit résoud le défis de liquidités. Il est géré par une institution de bonne réputation qu'est la Commercial Bank of Mauritius et permet d'envisager plusieurs opportunités de rendement pour les investisseurs.

La BAD n'est pas la seule organisation multilatérale africaine qui invite les institutionnels de la région à investir sur des produits financiers de la région. Afrexim Bank entreprend une même démarche auprès des banques centrales africaines pour le placement de leurs devises, avec ses défis et ses opportunités.

Idriss Linge


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

Malawi: un prêt de 37 millions $ de la BAD pour le corridor routier de Nacala

L’Egypte prévoit lever 4 à 7 milliards $ sur le marché international de la dette durant l’exercice 2019/2020

Zimbabwe : le RTGS est désormais la seule monnaie ayant cours légal dans le pays (gouvernement)

Le Mali négocie un programme de financement de 200 millions $ avec le FMI

 
AGRO

Vasari Beverages lève 100 millions $ pour son expansion en Ethiopie

Jumia Food veut partir à la conquête des consommateurs africains à faible revenu

Le Rwanda et le FIDA s’accordent pour mettre en œuvre un projet agricole de 25 millions $

Ghana : la récolte principale de cacao atteint son plus faible niveau depuis trois ans en 2018/2019

 
ELECTRICITE

Madagascar : trois projets solaires seront installés avant la fin de cette année

Zimbabwe : le minier Zimplats pense à l’autonomie énergétique avec la construction d’une centrale solaire de 160 MW

La BAD obtient 40 millions € de la Commission européenne pour accélérer l’électrification en Afrique

Egypte : la NREA envisage d’implanter une centrale éolienne de 200 MW près du golfe de Suez

 
HYDROCARBURES

Egypte : découverte d’un gisement de pétrole dans le puits de développement Rabul-7

Le plus grand producteur italien d’électricité prolonge de huit ans ses achats de gaz algérien

Soudan du Sud : le président Kiir ouvre une enquête sur les opérations de prévente du pétrole brut

Le Zimbabwe espère tirer profit du gaz mozambicain (Emmerson Mnangagwa)

 
MINES

Burkina Faso : les réserves aurifères de la mine Houndé augmentent de 41%

L’australien Arrow Minerals fait son entrée dans le secteur aurifère burkinabé

Le sud-africain Sibanye ne contrôle plus le projet de palladium canadien Marathon

Mali: le gouvernement lance officiellement les travaux de construction de l'Ecole des Mines

 
TELECOM

Vodafone Group annonce une cession d’actifs dans quatre pays subsahariens

Seacom veut étendre ses systèmes de communication en Afrique de l'Est

Juniper Networks va aider l’Egypte à acquérir une ressource humaine plus qualifiée dans les TIC

L’AFD s’engage aux côtés de Smart Africa pour la numérisation du continent

 
FORMATION

L’ONU et la Fondation Nippon offrent des bourses dans le domaine des affaires, du droit ou des sciences maritimes pour l’année 2020

Le gouvernement allemand offre un programme de formation gratuit ciblant les promoteurs africains de startups actives dans la santé

Kenya: un partenariat public-privé pour combler le déficit de compétences en ingénierie

Une institution allemande offre des bourses aux titulaires d’une licence pour des études dans les domaines de la propriété intellectuelle

 
COMM

Sénégal : changement à la tête du service de communication du président Macky Sall

Afrique : la Société Générale lance une application musicale intégrée à son service de Mobile Banking Yup

Ghana : la redevance audiovisuelle bientôt rétablie

Algérie : le groupe Medias Temps Nouveau bientôt vendu ?

AFFICHE PUB ECOFIN Finance

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique