Ecofin Finance

Le sud-africain Sanlam prévoit de distribuer un dividende 2018 en hausse de 8%, malgré des performances financières mitigées

Le sud-africain Sanlam prévoit de distribuer un dividende 2018 en hausse de 8%, malgré des performances financières mitigées

(Agence Ecofin) - Le groupe d'assurance sud-africain Sanlam qui domine désormais seul le secteur en Afrique, a décidé de distribuer un dividende en hausse de 8% à ses investisseurs pour le compte de l'exercice 2018. Le spécialiste de l'assurance vie n'a pas voulu fermer les yeux sur les efforts consentis par ses investisseurs au cours de l'année concernée.

Le rendement des fonds propres consolidé au niveau du groupe a été de 19,5%, largement au dessus des 13% attendues par le consensus du marché. Globalement, sa filiale spécialisée dans les assurances générales, Santam, a aussi délivré de bonnes performances. Et la finalisation de l'acquisition du marocain Saham Finances devrait booster les revenus futurs.

Mais l'évolution de l'environnement des affaires sera décisive. Le changement de régime, avec le départ du président Jacob Zuma, n'a pas ré-ouvert les portes d'une vigoureuse croissance économique en Afrique du sud. Dans ce contexte, les investisseurs se sont montrés prudents, quant à la possibilité de réaliser de bonnes affaires sur les placements boursiers.

Dans le sillage, le rendement des investissements effectués par la filiale dédiée de Sanlam a baissé, en droite ligne avec la baisse des valorisations boursières et un repli des dividendes distribués. Les dirigeants du groupe d'assurance ont désormais le regard tourné vers les nouveaux marchés d'Afrique subsaharienne, hérités de l'acquisition des filiales de Saham Group.

Idriss Linge


Ecofin Finance     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance / Gestion Publique