Le Nigeria veut renforcer la lutte contre la corruption

(Agence Ecofin) - Par décret, le président du Nigeria, Muhammadu Buhari (photo), a déclaré l’ « état d’urgence contre la corruption ». Une décision destinée à durcir la lutte contre le phénomène.

« Si le Nigeria ne tue pas la corruption, la corruption tuera le Nigeria tôt ou tard. Les fonds publics volés par des personnes actuellement jugées ou visées par des enquêtes s’élèvent à 1,6 milliard de dollars, soit environ 1,4 milliard d’euros. Des montants qui seront gelés et mis à la disposition du gouvernement pour financer des projets d’intérêt public.», a notamment lancé le président nigérian, qui s’est voulu ferme selon des informations rapportées par la Tribune Afrique.

Cette sortie du président Buhari n’est pas sans rappeler l’une de ses promesses phares de campagne, qui était de débarrasser l’administration nigériane de la corruption.

Player


Enveloppe Recevez chaque semaine la lettre
Ecofin Droits