Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

L'aide non-militaire des Etats-Unis à l’Afrique subsaharienne a atteint 12 milliards $ en 2017 (think tank)

  • Date de création: 28 septembre 2018 18:58

(Agence Ecofin) - L'aide non-militaire accordée par les Etats-Unis aux pays d’Afrique subsaharienne s’est chiffrée à 12 milliards de dollars en 2017, selon une note de recherche publiée le 27 septembre par l’Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS), un think tank français spécialisé dans les thématiques géopolitiques et stratégiques.

Cette assistance non-militaire américaine est six fois plus importante que celle de la Chine (2 milliards de dollars en 2017), ajoute le think tank, indiquant que l’engagement réel des Etats-Unis en Afrique, contraste avec l’indifférence qu’affiche le président américain Donald Trump pour le continent.

Outre l’assistance non-militaire axée essentiellement sur l’humanitaire et la santé, les États-Unis restent très engagés envers l’Afrique sur les questions liées à la lutte contre le terrorisme, le maintien de la paix et la promotion de la démocratie et de la bonne gouvernance.

«En dépit du peu d’enthousiasme de Trump pour l’Afrique, l’engagement des États-Unis sur le continent reste impressionnant. Les États-Unis ont une présence diplomatique permanente dans 50 pays d’Afrique (…) et déploient plusieurs milliers de soldats sur ce continent pour combattre l’extrémisme, même si le Pentagone parle actuellement d’en réduire le nombre.  Le gouvernement américain finance des opérations onusiennes et africaines de maintien de la paix, promeut la démocratie et la bonne gouvernance, soutient la jeunesse africaine.», souligne Jeff Hawkins, chercheur associé à l’IRIS.

«Le secteur privé joue aussi son rôle.  Les échanges commerciaux entre le continent et les États-Unis, par exemple, étaient de l’ordre de 55 milliards de dollars en 2017», ajoute-t-il.

Le chercheur précise que le 45è président des États-Unis manifeste très peu d’intérêt pour l’Afrique, contrairement à ses homologues chinois ou français. «Il n’a reçu que deux leaders africains à la Maison-Blanche depuis son investiture, le président nigérian en avril et le chef d’Etat kényan en août. Il ne s’est pas encore déplacé sur le continent et aucun voyage officiel n’est pour le moment prévu, même si la première dame compte partir en Afrique le mois prochain.», explique-t-il. Et d’ajouter : «Ce paradoxe - entre le désintéressement pour l’Afrique des dirigeants américains et l’engagement soutenu sur le terrain - s’explique. Trump est peut-être indifférent. Mais l’establishment américain persiste à croire que les intérêts américains sont servis par l’engagement. Le Congrès américain, même contrôlé par les Républicains, continue à voter des budgets pour l’Afrique. L’USAID et autres agences d’assistance continuent à s’impliquer sur le développement du continent. Le commandement pour l’Afrique (AFRICOM) continue à créer des partenariats régionaux pour contrer des menaces terroristes d’Al-Shabaab et de Boko Haram».

Lire aussi:

27/09/2018 - Melania Trump entamera une tournée africaine le 1er octobre

24/09/2018 - Les Etats-Unis vont créer une institution financière dotée de 60 milliards $ pour contrer l’influence de la Chine dans les pays en développement

25/07/2018 - Les États-Unis fourniront 170 millions $ d'aide humanitaire à l'Ethiopie

18/09/2018 - Le gouvernement américain débloquera 900 millions $ pour financer des projets en Afrique, en Asie et en Amérique latine

06/04/2018 - Mali : 53,2 millions $ des Etats-Unis pour financer les secteurs de développement


Ecofin Gestion Publique     




 
FINANCE

Nigeria : African Capital Alliance réalise sa sortie sur un investissement immobilier, en s'offrant un rendement de 25,6% en dollars américains

Une entité fondée par le milliardaire George Soros, a soutenu Cepheus Growth Capital Partners avec un apport de 10 millions $

BGFIBank gagne la bataille judiciaire contre E-Doley

La BAD finalise un engagement de 12,5 millions d’euros au profit des PME d’Afrique de l’Ouest francophone

 
AGRO

Côte d’Ivoire : toute la production nationale de noix de cajou a été écoulée au cours de la campagne 2019, selon le GIE-GEPPA

Afrique du Sud : la province de Mpumalanga veut attirer 277 millions $ dans l’agriculture

Lesotho : l’industrie du mohair reprend ses activités après plus d’un an de blocage

Cameroun : le gouvernement va réduire les importations de blé et de malt qui ont coûté au pays 149 milliards de FCFA en 2018

 
ELECTRICITE

Nigeria : la Banque mondiale alloue 3 milliards $ pour l’extension du réseau de transmission

Sahel : l’Alliance Sahel ambitionne de doubler le taux d’électrification de la région en 3 ans

Côte d’Ivoire : accord d’assistance technique de la SFI pour l’étude de faisabilité de deux centrales solaires de 30 MW

Afrique du Sud : la stratégie énergétique nationale (IRP) enfin adoptée !

 
HYDROCARBURES

Le Nigeria première victime du vol de pétrole à travers le monde (Etude)

Shell prévoit de vendre ses actifs d’exploration dans le désert occidental égyptien

En 2020, Total se dotera d’un navire ravitailleur au GNL

Saudi Aramco reporte le lancement de sa première cotation boursière, la plus importante de l’histoire

 
MINES

Ghana : la mine Asanko atteint une production record au troisième trimestre

Tanzanie : l’Etat et Barrick créent une nouvelle entité pour gérer les mines Bulyanhulu, North Mara et Buzwagi

Togo : la Société Générale des Mines exploitera le gisement de manganèse de Nayéga

Mozambique : des licenciements en vue à la mine de graphite Balama

 
TELECOM

Le Congo bientôt doté d’une stratégie nationale d’e-santé

Vodacom Best of the Best Class 2019 : voici les 12 candidats retenus pour cette édition

Angola : ITA a investi près de 7 millions $ dans son nouveau centre de données inauguré le 16 octobre

L’américain SpaceX veut porter à 42 000 le nombre de ses mini-satellites à déployer autour de la terre

 
FORMATION

Ghana : l’enseignement du français bientôt obligatoire dans les écoles

L’Unesco et la Chine signent un accord en vue de soutenir la formation des enseignants en Afrique

Le programme sur la gouvernance et le développement en Afrique ouvre les candidatures pour 2020

La faible qualité de la formation en Afrique prépare mal les jeunes pour le marché du travail (Rapport)

 
COMM

Nigeria : les autorités veulent mettre fin à l’hégémonie de MultiChoice sur le contenu sportif

Nigeria : lancement prochain du premier rapport analysant l’impact des publicités audiovisuelles

Tunisie : le régulateur de l’audiovisuel lance une brigade anti-infox

Nigeria : des versions locales des émissions The Voice seront bientôt diffusées

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance