La BADEA prête 15,5 milliards FCFA au Sénégal pour financer des projets hydro-agricoles

(Agence Ecofin) - La Banque arabe pour le développement économique en Afrique (BADEA) accorde un prêt de 15,5 milliards de francs CFA à l’état sénégalais pour financer des projets hydro-agricoles dans la région de Matam. Ces projets consistent principalement en la réalisation d’un aménagement hydro-agricole dans la commune de Waoundé évalué à 5,5 milliards ainsi qu’à « la réhabilitation et l’extension des périmètres irrigués villageois de Matam, estimé à 10 milliards » nous apprend l’agence de presse sénégalaise (APS).

 Au cours de la cérémonie de signature de l’accord de prêt, le ministre sénégalais de l’Economie et des Finances, Amadou Bâ, a tenu a rappeler l’importance de la BADEA en tant que partenaire stratégique du pays. « De 1975 à ce jour, les financements accordés par la BADEA au Sénégal ont dépassé le cap des 300 millions de dollars, soit environ 150 milliards de FCFA. A cela s’ajoute la contribution de la BADEA à l’allègement de la dette du Sénégal» a-t-il déclaré.

Exerçant ses activités depuis 1975, la BADEA entend apporter sa contribution au développement économique des états africains en encourageant la participation de capitaux arabes au  processus de développement du continent.


Ecofin Agro     



Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro