Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Libreville - Genève

Le Rwanda va déployer 1000 hommes au Mozambique pour arrêter l'insurrection djihadiste à Cabo Delgado

  • Date de création: 09 juillet 2021 15:24

(Agence Ecofin) - Pour organiser la riposte contre les terroristes qui envahissent le nord de son territoire, le Mozambique a demandé l’aide de plusieurs pays. Après le Portugal, c’est au tour du Rwanda de déployer ses hommes dans le pays, afin de soutenir les autorités.

Le Mozambique va bénéficier de l’aide militaire du Rwanda pour faire face à l’insurrection terroriste qui secoue le nord de son territoire depuis 2017. L’annonce a été faite par le gouvernement rwandais dans un communiqué publié ce vendredi 9 juillet.

« Le gouvernement du Rwanda, à la demande du gouvernement du Mozambique, commencera aujourd'hui le déploiement d'un contingent de 1000 personnes de la Force de défense du Rwanda (RDF) et de la Police nationale du Rwanda (RNP) dans la province de Cabo Delgado, au Mozambique, qui est actuellement touchée par le terrorisme et l'insécurité », ont indiqué les autorités rwandaises dans leur communiqué.

L’opération vise à contrer l’avancée des groupes terroristes qui ont multiplié cette année les attaques visant à prendre le contrôle de plusieurs territoires situés dans le nord du pays, une région riche en ressources pétro-gazières.

Faut-il le rappeler, le Mozambique est en proie depuis quatre ans à une insurrection menée par le groupe terroriste dit des « shebabs » (sans aucun lien connu avec le groupe somalien du même nom) qui a été reconnu officiellement par les USA comme une filiale de l’Etat Islamique (EI).

Alors que selon l’ONU, ses attaques ont déjà fait plus de 3000 morts, l’Organisation a lancé le mercredi 24 mars dernier, une offensive qui a abouti à la prise de la ville portuaire de Palma. Celle-ci accueillait déjà des réfugiés fuyant les exactions terroristes dans la région de Cabo Delgado qui devait accueillir un gigantesque projet gazier impliquant le groupe TotalEnergies.

Pour organiser la riposte, le Mozambique était entré en négociations avec plusieurs de ses partenaires internationaux (France, USA, Tanzanie) afin de bénéficier de leurs aides militaires. Le nouveau contingent rwandais viendra s’ajouter à d’autres envoyés notamment par le Portugal pour aider Maputo à coordonner la réponse anti-terroriste.

« La force conjointe travaillera en étroite collaboration avec les Forces de défense armées du Mozambique (FADM) et les forces de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC) dans les secteurs de responsabilité désignés », indique le communiqué du gouvernement rwandais.

Et d’ajouter : « le contingent rwandais soutiendra les efforts visant à restaurer l'autorité de l'Etat mozambicain en menant des opérations de combat et de sécurité, ainsi que des opérations de stabilisation et de réforme du secteur de la sécurité (RSS) ».

Moutiou Adjibi Nourou

Lire aussi:

11/05/2021 - Le Mozambique va accueillir un nouveau contingent de 60 soldats envoyé par le Portugal

Moutiou ADJIBI NOUROU

Banner LNG Gestion et Economie

Enveloppe
Recevez votre lettre Ecofin personnalisée selon vos centres d’intérêt

sélectionner les jours et heures de réception de vos infolettres.

Le talent suffit-il pour devenir un entrepreneur à succès ?