Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Libreville - Genève

RDC : Félix Tshisekedi va militariser les administrations décentralisées de l'Ituri et du Nord-Kivu dès le jeudi prochain

  • Date de création: 04 mai 2021 19:17

(Agence Ecofin) - Vendredi 30 avril dernier, les autorités congolaises ont annoncé la mise en place d’un état de siège dans les provinces sensibles de l’Ituri et du Nord-Kivu. L’objectif est de lutter contre l’insécurité dans ces localités riches en ressources minières.

A partir du jeudi 6 mai 2021, les administrations décentralisées des provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu en RDC seront militarisées. L’annonce a été faite le lundi 3 mai, par Tharsice Kasongo Mwema, porte-parole du président de la République, Félix Tshisekedi.

« Pour faire face à la situation pendant l'état de siège, les autorités civiles, les gouvernements provinciaux de l'Ituri et du Nord-Kivu et les entités de ces provinces seront remplacés par des officiers des Forces armées de la République démocratique du Congo ou de la police nationale », a indiqué le responsable à la télévision congolaise.

Vendredi 30 avril dernier, le gouvernement congolais avait annoncé la mise en place d’un état de siège dans cette région sensible du pays, afin de lutter contre l’insécurité. Depuis plusieurs décennies, cette zone riche en ressources minières est en effet le théâtre de massacres répétitifs de civils et d’attaques contre les forces armées, perpétrés par des groupes armés.

Malgré les différentes tentatives des autorités locales en collaboration avec la Monusco, les exactions dans l’est de la RDC, qui avait déjà été marqué par les deux guerres du Congo (1996-1997, 1998-2003) n’ont jamais pris fin et se sont amplifiées avec l’arrivée du groupe des Forces démocratiques alliées (ADF) désormais catalogué comme organisation terroriste par les USA.

« J’invite chaque Congolaise et chaque Congolais à une mobilisation totale pour faire front avec nos forces armées déployées pour sécuriser notre territoire », a indiqué Félix Tshisekedi dans un discours prononcé lundi.

Notons que l’état de siège est prévu pour durer 30 jours à compter du jeudi prochain. « Jusqu'au rétablissement de la paix, l'action des juridictions civiles sera substituée par celle des juridictions militaires », a précisé Tharsice Kasongo Mwema.

Moutiou Adjibi Nourou

Lire aussi:

01/05/2021 - RDC: état de siège au Nord-Kivu et en It

Moutiou ADJIBI NOUROU

Banner LNG Gestion et Economie

Enveloppe
Recevez votre lettre Ecofin personnalisée selon vos centres d’intérêt

sélectionner les jours et heures de réception de vos infolettres.

« Je refuse de croire que l’Afrique ait l’échec dans son ADN.» Nana Akufo-Addo, président du Ghana