Ecofin Electricite

L’Algérie lancera en fin mars, un appel d’offres pour la construction de 4 025 MW de centrales solaires

L’Algérie lancera en fin mars, un appel d’offres pour la construction de 4 025 MW de centrales solaires

(Agence Ecofin) - L’Algérie prévoit de lancer, entre fin mars et début avril, un appel d’offres pour la sélection des entreprises devant mettre en œuvre son projet de construction de centrales solaires d’une capacité de 4 025 MW. Mohamed Arkab, le directeur de la Compagnie de l’engineering de l’électricité et du gaz (CEEG) qui a annoncé la nouvelle lors du Forum Powering Africa Summit, a précisé que le projet sera scindé en trois lots de 1 350 MW chacun.

Chaque lot impliquera la mise en place de plusieurs centrales d’une capacité d’au moins 100 MW. Les wilayas de Bechar, El Oued, Ouargla, Biskra, Djelfa et Msila ont déjà été identifiées pour accueillir ces infrastructures. L’initiative comporte également un volet industriel qui permettra la création de plusieurs coentreprises spécialisées dans la fabrication de modules photovoltaïques, d’onduleurs et d’autres équipements électriques.

Plusieurs sociétés seront également créées, avec pour missions, le financement, l’ingénierie, la fourniture d’équipements et la construction des centrales, ainsi que leur mise en service, leur maintenance et la commercialisation de leurs productions.

Chacune d’entre elles sera possédée à 51% par l’Algérie représentée par la Sonatrach (40%) et la Sonelgaz associée à d’autres entreprises publiques et privées du pays (11%). Les investisseurs étrangers pourront détenir les 49% restants. M. Arkab a également précisé que le taux de participation au capital serait limité à 6% pour chacune des entreprises privées algériennes prenant part à la mise en place de ces sociétés. Le projet se financera à 30% sur fonds propres des actionnaires et à 70% par emprunt obligataire. Il devrait excéder 4 milliards $ selon les experts.

Pour la mise en place de ce processus d’appel d’offres, le ministère de l’énergie a élaboré un décret exécutif relatif aux conditions et procédures nécessaires sur les plans législatifs et réglementaires. Le projet de décret est actuellement en cours de publication.

La mise en place de ces centrales permettra au pays de réaliser des économies conséquentes en matière de consommation de gaz. Les centrales solaires sont en effet prévues pour fonctionner de jour, en alternance avec les centrales à gaz.

Gwladys Johnson

LES PLUS LUS 7 jours
1 mois
6 mois
Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Electricité
App Agence
Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android