Yaoundé-Genève | 21 avril 2014

Cameroun : l’Infrastructure nationale à clé publique est opérationnelle

Cameroun : l’Infrastructure nationale à clé publique est opérationnelle

(Agence Ecofin) - Jean-Pierre Biyiti bi Essam, le ministre des Postes et Télécommunications (Minpostel), a inauguré le 29 octobre dernier l’infrastructure nationale à clé publique (PKI). Le système informatique est un ensemble de logiciels et d’équipements qui permettent d’identifier les utilisateurs d’Internet via une clé publique et une clé privée et de sécuriser les applications en ligne.

Ainsi, finis les piratages des sites web des ministères comme cela a été le cas l’année dernière. Finis aussi les piratages sur les transactions bancaires et autres actions financières. Le PKI délivre des certificats numériques basés sur l’authentification, l’intégrité et la non-répudiation d’un bloc de données produit par un utilisateur.

Pour le ministre des Postes et Télécommunication, le PKI apporte la confiance dans le cyberespace, c’est la dernière sophistication de la cybersécurité. Les cybercriminels ne pourront plus aisément s’attaquer au portefeuille informatique des uns et des autres.

L’infrastructure nationale à clé publique est le fruit d’un accord de coopération entre le Cameroun et la Corée du Sud. La technologie a été installée par le gouvernement et est gérée par l’Agence nationale des technologies de l’information et de la communication (ANTIC).

App Agence Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android