Yaoundé-Genève | 24 avril 2014

Egypte : L’Autorité de la concurrence attaque Mobinil et Etisalat pour refus de collaboration

Egypte : L’Autorité de la concurrence attaque Mobinil et Etisalat pour refus de collaboration

(Agence Ecofin) - En janvier 2012, suite à des soupçons d’entente entre Vodafone Egypte, Mobinil et Etisalat pour augmenter les tarifs des communications, comportement contraire à la loi antitrust, l’Autorité de la concurrence d’Egypte (ECA) avait effectué des enquêtes au sein des trois opérateurs mobiles. Le 25 février 2013, l’ECA a annoncé avoir saisi le procureur de la République pour poursuivre les investigations au sein de Mobinil et Etisalat, qu’elle accuse de refus de collaborer.

 

D’après Mona El-Garf, le président de l’ECA, les lois antitrust obligent les entités économiques à coopérer avec l’Autorité en lui faisant suivre en permanence les documents dont elle a besoin pour travailler. Mobinil et Etisalt auraient refusé de fournir les documents qui leur ont été demandés, explique Ibrahim Abdel Rehim, le chef du département de la communication de l’ECA.

 

Dans un communiqué de presse publié le 25 février 2013, Mobinil a interrogé la compétence juridique de l’ECA sur ses activités de télécommunication. Pour l’entreprise, cette fonction revient exclusivement à l’Autorité nationale de régulation des télécommunications.

 

App Agence Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android

ARTICLES TELECOM LES PLUS LUS