Yaoundé-Genève | 24 juillet 2014

Niger : conflits autour de l’installation de la fibre optique

Niger : conflits autour de l’installation de la fibre optique

(Agence Ecofin) - Depuis quelques mois, il semble que le secteur des télécoms du Niger ne soit plus véritablement régulé. C’est en tout cas ce que rapportent plusieurs journaux nationaux qui estiment que les opérateurs de téléphonie mobile n’en font plus qu’à leur tête.

Les informations qui défraient l’actualité à ce sujet ces derniers temps au Niger portent surtout sur la construction par Airtel d’un réseau de fibre optique parallèle à celui de l’Etat, en violation de la réglementation. Même l’adoption d’un décret, le 6 décembre 2012, qui renforce la loi 99-045 contre la duplication des infrastructures des télécoms n’y a rien changé. Et Orange Niger voudrait faire de même.

Face à cette situation, six syndicats du secteur, réunis au sein de la Convergence syndicale du secteur des télécommunications de la Sonitel (Société nigérienne de télécommunication) et de Sahel Communications (Sahelcom) ont rendu publique une déclaration du 23 décembre 2012.

Après avoir dénoncé « le mépris, l’arrogance et la défiance des ces opérateurs à l’égard de l’autorité de l’Etat du Niger », la convergence syndicale revendique « le départ immédiat des directeurs généraux d’Airtel et d’Orange

21/11/2012 - Niger : Mahamadou Issoufou lance la seconde phase d’installation de la fibre optique à Konni

01/10/2012 - Niger : Sonitel, Airtel et Orange se disputent la pose de la fibre

12/09/2012 - Niger : Mahamadou Issoufou lance les travaux d’installation de la fibre optique

App Agence Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android

ARTICLES TELECOM LES PLUS LUS