Ecofin Telecom

Congo: les sociétés postales en irrégularité ont un délai d’un mois pour se mettre en règle

(Agence Ecofin) - Le ministre des Postes et Télécommunications, Léon Juste Ibombo (photo) a rencontré les acteurs du secteur postal congolais, le 4 mai 2017. Au terme de cette réunion, il a publié une déclaration dans laquelle il affirme: « il m’est revenu que certaines sociétés opérant dans le secteur des postes ne se conforment pas aux lois et règlements en vigueur, ni ne respectent le cahier des charges à l’égard duquel ils se sont engagés en intégrant le domaine ».

Les lois et règlements dont parle le patron du secteur postal congolais, c’est le décret n° 2015 -245 du 41 février 2015 fixant les conditions d'installation et d'exploitation des réseaux et services postaux en République du Congo. Y sont contenues les obligations administratives, techniques et fiscales auxquelles est soumis tout investisseur qui veut se livrer à l’activité de collecte, d’acheminement et de distribution du courrier sur le territoire national. Pour le cahier des charges, ce sont les obligations de services auxquelles sont contraints les opérateurs du secteur, envers les consommateurs.

Le ministre des Postes et Télécommunications a donné un mois, à la quarantaine d’opérateurs privés recensés à ce jour dans le pays, pour faire parvenir à son cabinet leur «situation réelle et exhaustive». Il est clair que les contrevenants à cette injonction s’exposent à des sanctions. Léon Juste Ibombo a également souligné que l’assainissement qu’il entame dans le secteur postal congolais, porteur de richesses, a pour but de soutenir la diversification de l’économie nationale.

Muriel Edjo


Ecofin Télécom     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom
BoutonRS
App Agence
Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android