Ecofin Gestion Publique

Maroc: la Banque centrale autorise cinq produits bancaires islamiques

(Agence Ecofin) - La banque centrale marocaine vient d’approuver l’usage de cinq produits bancaires islamiques. Cette approbation marque le coup d’envoi des activités relatives à ce type de finance dans le royaume.

Elle intervient après la mise en place par la banque centrale d’un comité de la charia pour la finance participative, constitué d’experts islamiques pour superviser le secteur. Selon une circulaire publiée durant le week-end par la banque, toute opération relevant de la finance islamique devra être soumise à l’approbation de ce comité. Les types d’opérations approuvées sont la murabaha, la musharaka, l’ijara, la mudaraba et la salam.

La circulaire établit également le cadre réglementaire s’appliquant aux banques désireuses de gérer des dépôts et des investissements selon les principes de la charia. Les banques Attijariwafa Bank, BMCE of Africa et la Banque Centrale Populaire ont déjà reçu l’autorisation pour la création de filiales dédiées à la finance islamique.

Cet intérêt pour la finance islamique de la part du Maroc intervient après une longue période de rejet par le royaume en raison des mouvements islamistes. Cependant, les marchés financiers marocains manquant de liquidités et d’investisseurs étrangers, la finance islamique constituait une bonne solution pour attirer les deux.

Le gouvernement marocain entend émettre son premier bon islamique sur son marché local durant le premier trimestre 2017. Le mouvement vise à stimuler les activités dans ce secteur, explique Reuters qui indique que le parlement marocain doit encore approuver une loi relative à la finance islamique.

Aaron Akinocho


Ecofin Gestion Publique     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance

GESTION PUBLIQUE TV

BoutonRS