Ecofin Gestion Publique

JISR, le laboratoire d’idées de Jean-Pierre Mignard pour repenser la relation entre la France et l’Algérie

Photo Le Figaro. Photo Le Figaro.

(Agence Ecofin) - L’avocat français Jean-Pierre Mignard, ami et soutien de la première heure d’Emmanuel Macron, lance JISR France-El Djazaïr, un laboratoire d’idées destiné à établir un pont intellectuel et culturel entre la France et l’Algérie. Il s’agit de rassembler la matière grise algérienne et française pour innover ensemble dans les nouvelles technologies et le développement durable. « Le développement et la puissance de l’Algérie sont aujourd’hui essentielles pour nous tous » estime l’avocat.

Sur le site web de cette initiative, www.jisr.fr, l’avocat rappelle combien les deux pays sont proches par la géographie, la langue, la culture, les goûts et souvent les liens familiaux : « une intimité qui ne pourra jamais être rompue », affirme-t-il.

Dans un interview au journal algérien La Liberté, il annonce pour octobre prochain une première conférence de deux jours « avec des participants de très haut niveau : scientifiques, chercheurs, entrepreneurs, étudiants, élèves-ingénieurs, sur l'entrepreneuriat, l’innovation et les nouvelles technologies. »

Rappelant la phrase de François Hollande  « L’avenir de la France, ce sont les relations qu’elle saura tisser (…) avec l’Allemagne et l’Algérie », et constatant « l’existence d’une immense communauté humaine qui est à la fois algérienne et française », Jean-Pierre Mignard semble bien jouer le rôle de poisson pilote de la future politique africaine de la France macroniste: « Le pôle algéro-français est un lien majeur entre l’Europe et l’Afrique » affirme-t-il.


Ecofin Gestion Publique     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance

GESTION PUBLIQUE TV

BoutonRS