Yaoundé-Genève | 22 juillet 2014

Madagascar : la Thaïlande préfère le corindon de la Grande Île

Madagascar : la Thaïlande préfère le corindon de la Grande Île

(Agence Ecofin) - Les opérateurs thaïlandais ont un « intérêt accru pour les pierres précieuses malgaches » et le filon malgache « reste le plus prometteur », a estimé Mialy Tiana Ralantomahefa, responsable du secteur minier à la récente journée de Madagascar en Thaïlande, a rapporté mercredi L’Express de Madagascar.

« Il ressort des statistiques du ministère des Mines, de 2009 en 2012, qu’en valeur comme en quantité, la Thaïlande est le premier pays de destination des gemmes de Madagascar », a-t-elle ajouté, soulignant que le corindon (rubis et saphir) en est la principale matière exportée.

Selon Mialy Tiana Ralantomahefa, les corindons malgaches sont aujourd’hui les principales matières premières de la ville thaïlandaise de Chanthaburi, une plaque tournante du commerce mondial de gemmes connue pour sa maîtrise du traitement des pierres spécialement du rubis et du saphir.

Même si le Sri Lanka est une autre source d’approvisionnement, les ressources de ce pays « s’épuisent et coûtent plus cher à l’exploitant. Le filon malgache reste le plus prometteur », a conclu Mialy Tiana Ralantomahefa, auditrice de la 9eme promotion du Centre d'étude diplomatique et stratégique.

ARTICLES MINES LES PLUS LUS