Yaoundé-Genève | 16 septembre 2014

Alink Telecom

MTN Bénin : «Avec la 3G plus rien ne sera comme avant»

Eric Tronel, DG de MTN Bénin Eric Tronel, DG de MTN Bénin

(Agence Ecofin) - Le 21 septembre 2011, le gouvernement béninois a lancé un appel d’offres sur la technologie 3G. Seul MTN Bénin a été retenu pour déployer cette technologie. Son directeur général, Eric Tronel, estime avoir fait une bonne affaire. Il prend une longueur d’avance décisive dans un contexte de concurrence exacerbée par la présence de cinq opérateurs sur un marché de 9 millions d’habitants. Entretien.  

Réseau Télécom Network : MTN Bénin vient de décrocher la première et unique licence 3G au Bénin. Que représente pour vos clients l’arrivée de l’internet mobile à haut débit ?

Eric Tronel : D’abord, je tiens à préciser qu’il s’agit d’une licence universelle, neutre, ouverte qui nous permettra d’exploiter, en plus de la 2G, la 3G, la 4G, la LTE, le WI-FI, le WIMAX, etc., et qui va révolutionner le secteur des télécommunications au Bénin. Avec l’arrivée d’Internet mobile à haut débit, une nouvelle ère technologique s’annonce. L’abonné, qu’il soit entreprise ou particulier, pourra désormais bénéficier d’une panoplie d’offres taillées sur mesure et pour tous types de budget, à savoir : les services téléphoniques mobiles, nationaux et internationaux plus fiables, des services de messagerie, la voix et téléphonie sur IP, la messagerie et les contenus multimédia à haut débit sur les terminaux mobiles. D’une manière pratique, tout abonné disposant d’un terminal compatible et bénéficiant de la technologie 3G pourra écouter la radio, suivre la télé en ligne, télécharger de la vidéo plus aisément, etc.

RTN : Certains observateurs et la presse locale parlent de licence neutre. Cette neutralité doit-elle s’entendre juste au niveau technologique ?

ET : Tout à fait ! La neutralité est technologique. L’Etat béninois, conformément à son désir de faire du Bénin le quartier numérique de l’Afrique, nous autorise à fournir tout l'éventail des services au titre d'une autorisation unique en utilisant tout type de technologie ou d'infrastructure de communication capable de fournir les services souhaités. C’est pourquoi, comme je viens de le dire, la licence est ouverte, extensible parce que permettant l’intégration d’autres technologies telles que la 4G, la LTE, le WIMAX etc., pour une meilleure convergence des TIC, une réduction de la fracture numérique entre les pays développés et l’Afrique et un passage bien négocié vers les réseaux de nouvelle génération.

RTN : 50 milliards, ce serait le coût de la licence. Certains le jugent élevé. Que couvre concrètement cette licence ?

ET : N’oublions pas que cette licence comprend la technologie 2G que nous exploitons actuellement. D’un montant de 50 milliards pour une période de 20 ans, la licence, universelle et neutre, s’adapte à toutes les technologies qui surviendront dans les 20 prochaines années sans avoir à soumissionner à un autre appel d’offres.

Je dois aussi vous dire que la licence 2G nous a coûté 30 milliards pour 10 ans. Comparée à la nouvelle licence neutre (50 milliards pour 20 ans, NDLR) qui intègre toutes les technologies de nouvelle génération, vous voyez que c’est une bonne affaire.

RTN : Dans ce cas, quel est le choix technologique que vous comptez mettre pour le déploiement de cette licence ? (types de réseaux : GPRS, EDGE, UMTS, HSDPA, etc… ?

ET : Bien évidemment, le déploiement se fera initialement avec le réseau de type UMTS (3G) compte tenu du parc actuel de terminaux mobiles au Bénin. C’est une technologie qui a fait ses preuves dans certains pays en Afrique et en Europe. Nous allons donc commencer avec la 3G qui est actuellement le mieux adaptée au marché.

RTN : Vous avez prévu le lancement des services 3G à la rentrée de septembre. Quelles sont les localités qui sont concernées au démarrage ? 

Dans un premier temps, nous couvrirons Cotonou, Porto-Novo et plusieurs autres grandes villes du Bénin. Ensuite, nous couvrirons les axes routiers et certaines zones stratégiques du pays. 

RTN : En quoi, la 3G changera-t-il le mode de consommation des clients béninois ?

ET : Avec la 3G plus rien ne sera comme avant. Le Bénin va entrer définitivement dans l’ère de l’Internet haut débit. L’arrivée de la 3G va permettre de proposer de nouveaux services, du basique accès internet haut débit en passant par des services à valeur ajoutée jusqu’aux solutions technologiques destinées aux entreprises au Bénin, à savoir le commerce mobile, les services de tracking, la visioconférence, le cloud computing, la surveillance vidéo, etc.... La 3G dynamisera donc le paysage économique béninois en ce sens qu’elle facilitera les échanges commerciaux, l’accès à l’information, etc.

RTN : A la fin 2010, MTN avait lancé son service de transfert d’argent via mobile en partenariat avec Ecobank. Quel bilan tirez-vous de ce service ?

ET : Le Mobile Money de MTN est un service d’avenir. Avec les nombreux avantages qu’il offre, il est évident que nous disposons d’une grande marge de progression au sein de nos 2 400 000 abonnés qui utiliseront leur téléphone portable pour faire des transferts d’argent, acheter du crédit, payer leurs factures via le téléphone. Nous sommes aujourd’hui à 165 000 enregistrements au service et je peux vous dire que le bilan à mi-parcours est très positif.

RTN : Peut-on dire que la population a adopté le service de transfert via mobile ?

ET : De plus en plus. Le service Mobile Money est aujourd’hui utilisé par des entreprises pour les paiements de factures d’eau, d’électricité, des salaires de leurs employés (Bulk-payment). A force d’explication, d’éducation, et à travers le bouche à oreille, je reste confiant que nous pouvons changer les habitudes et inciter la population à l’utilisation ces services.

RTN : Avec près de 70 % de pénétration mobile, le Bénin compte cinq opérateurs pour une population de 9,2 millions d’habitants. Cette atomicité du marché mobile ne risque-t-elle pas de fausser le jeu de la concurrence ?

ET : Je ne le pense pas. Bien au contraire, la concurrence est saine. Il faut dire que sur ces cinq opérateurs, deux dont MTN, sont réellement actifs. La concurrence est rude, tellement rude que le secteur des télécoms au Bénin est classé parmi les marchés les plus dynamiques en Afrique de l’Ouest. Un Béninois sur quatre possède un téléphone portable avec en moyenne deux abonnements. La propension à s’abonner à plusieurs réseaux fait que les opérateurs GSM rivalisent d’imagination pour recruter et fidéliser leurs abonnés. Et c’est là que réside toute l’ingéniosité de MTN Bénin à proposer des services à avantage concurrentiel tels que le MTN Mobile Money, MTN PayMyCall, MTN SIM Change, etc. Toutes ces solutions simplifient la vie de nos abonnés. 

RTN : En tant que leader du marché, comment comptez-vous garder cette avance sur vos autres concurrents ?

ET : Innover, c’est plus que jamais la clé de la réussite dans un marché, aussi petit soit-il, de par sa taille, et qui compte cinq opérateurs GSM. La guerre des prix étant moins notre terrain de chasse, l’innovation sera alors d’une importance capitale, surtout avec l’avènement des technologies de nouvelle génération, pour proposer des offres accessibles à tous types de budget et qui répondent aux exigences des consommateurs.

Une licence ouverte sur 20 ans

Le 14 mars 2012, un contrat de licence neutre 3G a été signé entre MTN et l’Etat béninois pour une durée de 20 ans et un montant de 50 milliards de francs CFA (76 M€). Il s’agit d’une licence ouverte qui inclue toutes les technologies actuelles telles que la 4G, LTE, Wimax, Wi-Fi, la téléphonie sur IP, etc., ainsi que celles à venir sur les 20 prochaines années. L’offre 3G sera donc effective au Bénin à partir de septembre 2012.

MTN Bénin a vu le jour le 1er juin 2006, avec le rachat, par le groupe sud-africain, de la licence de téléphonie mobile d’Areeba (Spacetel Bénin). L’opérateur, qui emploie plus de 500 personnes, compte aujourd’hui 2,4 millions d’abonnés actifs au Bénin et pèse 44 % de parts de marché.

Par Dominique Flaux pour Réseau Télécom No 53

www.reseautelecom.com

App Agence Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android

ARTICLES TELECOM LES PLUS LUS