Yaoundé-Genève | 25 juillet 2014

Près de 117 millions de dollars divisent Telecom Egypt et les autres opérateurs télécoms

(Agence Ecofin) - Selon le journal AlBorsa, un rapport faisant état d’une dispute financière entre Telecom Egypt et les autres opérateurs de téléphonie mobile que sont Vodafone, Etisalat et Mobinil serait apparu dans le pays. Il révèle que la dispute qui date de septembre 2008 porte sur des arriérés de 813 millions de livres égyptiennes, près de 117 millions de dollars, relatifs aux amendements des accords sur le tarif d’interdépendance des opérateurs. Il faut noter que Mobinil et Vodafone s’étaient opposés à ces amendements du tarif.

En septembre 2008, le Comité de règlement des différends au sein de l'autorité de régulation avait décidé de modifier les tarifs d'interdépendance entre les opérateurs télécoms. Il avait alors fait chuter le prix par minute des appels à 0,4 livre, soit 0,06 dollar. Les sociétés de téléphonie mobile devaient percevoir 60% de ce tarif d’interdépendance et 40% allait à Telecom Egypt.

Les disputes entre Telecom Egypt d’une part, Vodafone et Mobinil d’autre part, s’étendent aussi au prix des services durant les neuf dernières. Ils se chiffraient à 8,8 milliards de livres, soit 1,25 milliards de dollars. Il aura fallu une intervention légale pour que l’opérateur historique rentre en possession de cet argent.

App Agence Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android

ARTICLES TELECOM LES PLUS LUS