Yaoundé-Genève | 3 septembre 2014

Alink Telecom

Sénégal: avec l’arrivée de la fibre optique, Expresso va se libérer d’Orange Sénégal

Sénégal: avec l’arrivée de la fibre optique, Expresso va se libérer d’Orange Sénégal

(Agence Ecofin) - Avec la mise en service du câble sous-marin Afria Coast to Europe (ACE) auquel sera connecté le Sénégal, il est attendu une concurrence plus sévère dans le secteur des télécommunications. Plusieurs entreprises qui dépendaient des infrastructures de la Société nationale des télécommunications (Sonatel), aujourd’hui Orange Sénégal, vont prendre leur indépendance puisqu’elles pourront déjà elles-mêmes se connecter directement à la fibre optique.

 

C’est le cas d’Expresso qui a investi dans le projet de mise en place du câble sous-marin à fibre optique. L’opérateur de téléphonie mobile envisage déjà la fin de ses relations techniques avec l’opérateur historique.

Pour Emmanuel Hamez, le président directeur général d’Expresso Sénégal : « Nous voulions avoir plus d’autonomie, c’est pour cela que nous avons investi dans ce projet ». Il explique qu’en prenant part au déploiement du câble ACE, l’entreprise va bénéficier d’une plus grande capacité Internet qu’elle va pouvoir utiliser comme bon lui semble, dans le cadre des forfaits, sans restrictions, pour le grand bonheur de ses abonnés.

Pour les prochaines années, des projets pointent à l’horizon chez Expresso qui entend devenir « un acteur majeur dans l’accès à Internet à partir des smartphones » au Sénégal et dans d’autres pays africains, comme le Ghana et en Guinée.

App Agence Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android

ARTICLES TELECOM LES PLUS LUS