Yaoundé-Genève | 21 août 2014

Pour MTN Côte d’Ivoire, « la fibre optique va révolutionner le marché ivoirien »

Pour MTN Côte d’Ivoire, « la fibre optique va révolutionner le marché ivoirien »

(Agence Ecofin) - Avec 35,7% de part de marché, MTN, le leader des télécommunications mobiles en Côte d’Ivoire, espère accroître son avance avec l’arrivée de la fibre optique. En se lançant sur les offres ISP, le transfert d’argent et la mise à disposition d’un data center moderne, la filiale ivoirienne de l’opérateur sud-africain multiplie les initiatives pour maintenir son positionnement. Wim Vanhelleputte (photo), son directeur général, annonce la couleur.

Quelle est votre stratégie pour maintenir votre première place ?

Wim Vanhelleputte : Nous sommes fiers d’être précurseurs de nombreuses offres : la facturation à la seconde, le Blackberry dans sa version postpaid et prepaid, l’internet mobile haut débit avec notre Wimax. Notre maître mot est de placer le client au cœur de toutes nos activités, et de faire en sorte qu’il soit toujours satisfait.

Que représente pour MTN l'arrivée de la fibre optique en Côte d'Ivoire ? Et pour quels services à valeur ajoutée ?

WV : La fibre optique est le canal le plus efficace pour transmettre rapidement des données d'un point à un autre. MTN CI dispose à ce jour d’un large réseau de transport de fibre optique de plus de 3000 km, dont 500 km à Abidjan. Les investissements en cours visent à rapprocher la fibre optique des entreprises et des ménages.

Pouvez-vous nous situer sur l’intérêt du WACS pour la Côte d’Ivoire ?

WV : Je vous confirme que MTN fait partie du consortium WACS, et mieux, que la Côte d’Ivoire, à travers MTN, abrite un point d’atterrissage à partir duquel d’autres pays seront desservis. Avec le WACS, la libéralisation annoncée des télécoms prend encore plus de sens. En effet, la Côte d’Ivoire, avec le WACS, se dote d’un second câble en fibre optique de loin plus puissant que les câbles que vous aviez connus jusqu’ici. Avec le WACS, il est donc possible de transmettre vers l’étranger ou de recevoir de l’étranger d’importants volumes de données.

RTN : A vous entendre, la fibre optique va révolutionner le marché ivoirien ?

WV : Totalement. Avec la fibre optique (qu’il s’agisse du câble WACS à l’international ou de notre réseau national), nous pourrons échanger à grande vitesse de gros volumes de données. Penser à la vitesse de la lumière. Imaginez ce que cela sera pour Internet ou pour les interconnexions de sites. La fibre optique dépassera de loin les vitesses de transmission des liaisons hertziennes et satellitaires à des prix nettement plus bas. Imaginez ce que cela sera en termes d’innovations. Il sera possible d’offrir des services de téléphonie sur IP, la télévision numérique en direct ou la vidéo à la demande, le télétravail, la visioconférence HD, etc. Ce sont les consommateurs qui en sortiront gagnants sur toute la ligne.

Vous avez diversifié votre offre en fournissant une solution de transfert d'argent. Est-ce rentable aujourd'hui pour vous ?

WV : La Banque mondiale qualifie cette solution de « tournant du développement » pour l’Afrique en insistant sur sa faculté à faire circuler l’argent même dans des régions très isolées. Ce moyen de paiement électronique commence à entrer dans les habitudes de nos populations. La confiance est de plus en plus grandissante, et nos clients commencent à profiter des avantages de ce produit (transfert, paiement de service, achat de crédit). En outre, des partenaires de choix nous font confiance : le PAM a utilisé ce service pour le paiement de ses agents. L’Etat de Côte d’Ivoire, par le biais du Ministère de l’éducation, nous a aussi fait confiance. Nous avons été le premier partenaire du Ministère de l’éducation pour le paiement électronique des inscriptions aux examens, des préinscriptions et inscriptions aux grandes écoles et dans les universités. MTN Mobile Money est un moyen fiable, sécurisé et rapide. Nous continuons à développer les possibilités d’utilisation de ce service pour simplifier le quotidien de nos clients. Nous croyons au potentiel de ce service.

Quels sont les services spécifiques fournis par votre data center ?

WV : Vu l’intérêt perçu pour les data center et fort de l’expérience avec le VITIB, nous travaillons activement à la commercialisation de data center. D’ores et déjà, nous proposons à nos clients d’héberger leurs serveurs dans des data center physiques aménagés à cet effet. Ce type de solutions intéresse à la fois les entreprises ayant des besoins de réplications de données (qui possèdent donc déjà un site principal), ou de production en mode externalisé.

Quel bilan faites-vous de votre présence dans le secteur des télécoms en général et de l’ISP en particulier ?

WV : Le poids de MTN CI dans les télécoms en Côte d’Ivoire n’est plus à démontrer. Nous sommes leaders du GSM, avec la meilleure couverture des populations. Nous sommes précurseurs et leaders du marché de l’internet haut débit grâce à nos innovations en haut débit mobile (clé V300, Wibox, Pocket Wifi), et avec notre technologie Wimax, qui se rapproche de la technologie 4G. Nous étions déjà, via notre filiale Afnet, leaders de l’internet dédié. Nos succès dans l’ISP sont confirmés par différentes études montrant que MTN n’est plus seulement vu comme un opérateur mobile, mais aussi comme un fournisseur d’accès Internet. Nous restons cependant challengés pour le fixe et les services dérivés. Nous ambitionnons là aussi d’inverser la tendance dans les cinq prochaines années, avec des solutions résolument innovantes et accessibles pour tous nos types de clients.

Entretien réalisé par Mohamadou Diallo, pour le magazine Réseau Télécom Network No 56.

App Agence Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android

ARTICLES TELECOM LES PLUS LUS