Yaoundé-Genève | 25 juillet 2014

Mali : une querelle entre les actionnaires d’Alpha Telecom Mali bloque la 3ème licence mobile

Mali : une querelle entre les actionnaires d’Alpha Telecom Mali bloque la 3ème licence mobile

(Agence Ecofin) - Après une longue et difficile recherche d’un troisième opérateur des télécommunications qui a conduit à la désignation d’Alpha Telecom Mali, il semble que le lancement des activités de l’entreprise, attendu par l’Etat malien, risque encore de traîner. Et pour cause, les deux actionnaires du consortium vainqueur de l’appel d’offre du gouvernement se chamaillent.

Le processus d’attribution de la 3ème licence mobile est bloqué au niveau du payement des 55 milliards de FCfa demandé à l’opérateur.

En août dernier, l’Etat qui a constaté le froid entre le malien Cesse Kome et le burkinabè Apollinaire Compaoré, a demandé aux deux actionnaires de régler la facture de manière séparée, en fonction du taux d’actions détenu par chacun.

Apollinaire Compaoré, détenteur d'environ 60% du capital d'Alpha Telecom Mali, a versé 33 milliards de FCfa le 15 octobre dernier. Il a immédiatement réclamé la totalité de la licence.

Le reste de l’argent, soit 22 milliards de FCfa, devrait être payé comme solde par Cesse Kome dans les prochains mois. Devant cet imbroglio, l’Etat du Mali a décidé de tenter une réconciliation entre les deux partenaires afin de bien mener à terme cette opération d’attribution d’une 3ème licence mobile.

L’Etat a longtemps attendu pour arriver au niveau du paiement de la licence. La crise politique dans le pays avait compliqué la levée des fonds nécessaires par les actionnaires. Un nouveau délai leur avait alors été accordé. Alors que tout semblait aller pour le mieux, cette querelle entre actionnaires risque de tout gâcher.

App Agence Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android

ARTICLES TELECOM LES PLUS LUS