Yaoundé-Genève | 1 septembre 2014

Alink Telecom

Comores Telecom est entrée dans sa phase de privatisation

Comores Telecom est entrée dans sa phase de privatisation

À (Agence Ecofin) - travers le lancement d’un appel d’offres international, le gouvernement comorien a annoncé le début de l’opération de privatisation de Comores Telecom, l’opérateur historique des télécommunications, principal pourvoyeur d’emploi dans le pays.

Il est prévu une cession de 51% des parts de l’entreprise à des investisseurs privés, l’Etat conservera 34% du capital tandis que 15% seront détenus par des salariés actionnaires.

La privatisation de Comores Telecom avait été préconisée par le Fonds monétaire international pour que le pays atteigne le point d'achèvement des pays pauvres très endettés (PPTE) et l'allègement de sa dette extérieure chiffrée à 133 millions d'euros.

Forte de 230 000 abonnés mobiles et de 1200 employés, Comores Telecom risque de subir un vaste programme de restructuration qui inquiète déjà les travailleurs.

 

App Agence Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android

ARTICLES TELECOM LES PLUS LUS